Agen. Une belle réussite pour la manifestation des acteurs culturels!

l'essentiel
Les acteurs du monde culturel ont manifesté hier matin dans les rues d’Agen pour soutenir le Théâtre Ecole d’Aquitaine-Théâtre du Jour. Le public et les élus les ont rejoints.

Ce dimanche 28 mars est également organisé une marche pour le climat à l'appel de plusieurs associations locales et nationales dont: Planète Agen 8, Citoyens pour le climat 47, la Sepanlog, Alterniba 47 ainsi qu'ANV et Cop 21. Ces associations ont déjà participé à la manifestation en soutient à la culture où le chanteur HK avait donné de la voix il y a quelques semaines. C’est à partir de 10 heures que le cortège s’élancera de la préfecture pour rejoindre la place du pin.

La météo devrait être de la partie pour cette troisième et dernière manifestation d'un week-end riche en revendications.

C’était l’effervescence ce samedi matin dans la petite rue Paulin Régnier qui abrite le Théâtre du Jour – Théâtre École d’Aquitaine. Dès 9 h 30, les élèvent étaient déjà sur le pied de guerre en pleine séance d’habillage dans le hall d’accueil du théâtre. On pouvait y croiser un our entre une hôtesse de l’air et un cardinal qui faisait la discussion à un inspecteur gadget et une princesse.

Une situation atypique où la bonne humeur collective laissait présager du bon déroulement de la manifestation organisée par le collectif qui défend depuis quelques mois l’école de théâtre agenaise menacée de perdre les financements indispensables à son existence. Le parcours détaillé par Patricia Prioux-Henry était ni plus ni moins un tour presque exhaustif des lieux culturels agenais: Théâtre du jour, Cinéma CGR, Montreurs d'images, Bluefox coffee, Tannerie, Les utopiques, Musée des Beaux-Arts et Théâtre Ducourneau puis un dernier arrêt devant Radio Bulle avant de rejoindre le Contrepoint Café-théâtre.

Un cortège grandissant au fil des déambulations sous l’escorte bienveillante de neuf fonctionnaires de la police nationale (dont deux motards) avec une voiture sérigraphiée et deux véhicules banalisés. Le long du parcours ont été distribués aux passants des masques chirurgicaux avec nez-rouge et des chants ont été entonnés à chaque étape. Les élues sont de la partie. Marie-Claude Iachemet, adjointe à la culture a fait une apparition lors de l’arrêt devant le musée des beaux.

Jean-Max Llorca, élu également à ville d'Agen et en charge de la culture nous engageons à expliquer la mairie sur ce dossier: "À titre personnel, je soutiens le Théâtre du Jour depuis très longtemps donc je suis là ce matin pour suivre le cortège dans l'intégralité. La ville est très impliquée et soutient pleinement l'Ecole Théâtre d'Aquitaine qui forme les comédiens de demain et fait rayonner la culture agenaise partout en France! détermination! On ne peut pas laisser disparaître cette école et ses jeunes en devenir ".

Les gérants de tous les lieux étapes sont présents pour accueillir le cortège avec enthousiasme comme c'est le cas pour Fred Waller, directeur artistique du Contrepoint: "Il est primordial de soutenir le Théâtre du Jour pour la proximité et le talent qui ont fait sa gloire. À la nouvelle génération de perpétuer cette si douce réputation, en comptant sur le soutien des témoins et des acteurs de l'époque. Un comédien qui joue est un comédien que l'on voit! Que les élèves franchissent ces barrières, comme leurs enseignants le font déjà, et c'est un bel avenir assuré ".

Un mouvement solidaire de la sphère culturelle agenaise qui espère encore avec impatience un retour à la normale prochainement…

Marche pour le climat aujourd’hui

Belle performance pour les acteurs du sport!

Ce samedi après-midi était idéal pour faire un peu de sport et c’est justement le sport qui était à l’honneur avec l’action coup de poing des salles de sport, fitness, etc. C’est à l’initiative de Xavier, gérant de l’Orange Bleu que d’autres ont répondu à l’appel. C'est satisfait de la mobilisation qu'il explique la situation: "Nous nous sommes fédérés pour organiser cet événement depuis environ trois mois. On ne veut pas être oublié! Dans les médias, on ne parle jamais de nous alors que nous sommes fermés depuis un an déjà! ". C'est le triste constat que fait Xavier avant d'ajouter: "Nous sommes un loisir mais aussi un acteur important de la santé. On est heureux de voir la mobilisation autour de notre action. Il nos adhérents cet après-midi mais aussi de nombreuses personnes venues spontanément nous soutenir ". On retrouve d'ailleurs Laurent qui regrette la fermeture de sa salle de sport habituelle: "L'activité sportive me manque! Surtout en hiver où la salle a un aspect pratique. "on n'a pas à la maison, le coaching! C'est important pour être efficace et surtout faire du sport en toute sécurité". Malheureusement beaucoup de salles ne vont pas ouvrir à la fin de la crise sanitaire. Déjà trois salles agenaises ont mis la clef sous la porte. Les projections tablent sur un tiers des salles en France qui ne se relèveront pas tient à rappeler Bertrand Lastaste d’Ocean Altitude. La grosse inquiétude est aussi l’arrêt brutal des aides à la fin de la crise. "Nous avons besoin d'un délai pour faire revenir nos adhérents" dit Xavier. Après quelques démonstrations en musique, un tour de centre-ville sous les banderoles et en sifflant puis un lâché de ballons dans le ciel bleu, Bertrand visait "La santé se préserve aussi par le sport! ..

Laisser un commentaire