Alès: Le Bras de fer sportif alésien a ses gros bras à la salle

Ce tout jeune club a été créé en novembre dernier par Aude Delsaut et Mikaël Gromand. Avec la réouverture des salles de sport, il a des représailles son activité à … bras le corps.

Aude Delsaut et Mikaël Gromand ont créé en novembre dernier, le Bras de fer sportif alésien. Leur objectif: "œuvrer au développement de ce sport reconnu depuis plus d'un par le ministère des Sports" et affilié, comme discipline associée, à la Fédération française de force (FFForce).

Le club qui compte une petite dizaine de licences à trouver à la salle Ceven’fitness Gym (route d’Uzès), un lieu d’entraînement et d’apprentissage adéquat. Grâce à Dorine Bérenger et Ludovic Lombardi, anciens salariés des lieux, et qui sont devenus les propriétaires depuis un an.

À la force du mental

Pratiquer la discipline se mérite cependant. "Il faut s’astreindre à des entraînements spécifiques très rigoureux; répétition des mouvements, endurance, renforcement tendino-musculaire, car les bras de fer est un geste tout sauf naturel. Le mental joue énormément", insiste Mikaël Gromand. D’où une à deux heures d’entraînement, cinq fois par semaine. "La table (de bras de fer, NDLR), c'est la récréation, la récompense", ajoute Aude Delsaut.

Le reportage dans son entier est à découvrir dans l'édition Midi Libre Alès – Cévennes du lundi 8 juin.

Laisser un commentaire