Casque audio, élastique de fitness, yaourtière … Le Mucem de Marseille

Fermé depuis le 13 mars, l'établissement lance un appel à contribution et invite chacun à envoyer par mail ses propositions «D'objets ou documents qui symbolisent, incarnent, traduisent votre quotidien confiné». Les objets récoltés serventont à garder une trace de cette situation exceptionnelle.

Si la proposition est retenue, l'équipe reviendra vers le propriétaire de l'objet à la fin du confinement afin d'organiser son arrivée au musée.
Si la proposition est retenue, l'équipe reviendra vers le propriétaire de l'objet à la fin du confinement afin d'organiser son arrivée au musée. ANDBZ / ABACA

Votre domicile abrite peut-être une preuve historique de l'époque actuelle … Pour compléter ses archives, le Mucem, Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée à Marseille, un lancé hier un appel à contribution autour des objets du accouchement.

La pandémie de Covid-19 en effet plongé depuis quelques mois de nombreux pays dans une situation tout à fait inédite. Distanciation sociale, confinement, télétravail et cours à la maison: pour beaucoup, ce sont des habitudes et un quotidien qui ont été entièrement bouleversés.

Créer un musée du confinement

Alors, quels seront les objets qui auront marqué cette période dans la future mémoire collective des Français? Un élastique de fitness? Un casque pour téléconférence? Une yaourtière? Fermé depuis le 13 mars après les mesures mises en place par le gouvernement, le Mucem invite chacun à participer à l'aidant à collecter des traces de ce confinement.

Cela peut être «Des objets ou documents qui pour vous, symbolisent, incarnent, traduisent votre quotidien confiné», explique l'établissement marseillais sur son site Internet. Pour participer, il suffit d'envoyer une ou plusieurs photographies de l'objet et un texte de cour pour expliquer le contexte de son utilisation et justifier son entrée au futur catalogue de l'exposition. Les propositions sont à adresser par mail à confinement@mucem.org.

La collecte prendra fin le 31 mai 2020. Le musée indique que toutes les propositions reçues seront étudiées par l'équipe de conservation. Si l'objet est retenu, l'équipe reviendra vers son propriétaire à la fin du confinement afin d'organiser son arrivée au musée.

Les archives des Vosges ont quant à elles eu l'idée de recueillir les témoignages des habitants du département, afin de les «archiveur pour l'éternité ». Dans un communiqué paru le 19 mars dernier, l'exécutif du conseil départemental invite chaque Vosgien à participer: «Tout le monde peut envoyer son ou ses témoignages aux archives départementales et ainsi raconter son quotidien: comment chacun modifie ses habitudes de vie, comment réussir à se conformer aux directives de l'État, comment faire l'école à la maison, commenter télétravailler … » Les témoignages sont à envoyer à vosges-archives@vosges.fr par écrit, audio, ou vidéo.

Laisser un commentaire