ClassPass, la nouvelle licorne américaine qui surfe sur les cours de

Les Etats-Unis accueillent une nouvelle licorne! ClassPass, une start-up spécialisée dans les salles de fitness, annoncée une nouvelle levée de fonds de 285 millions de dollars et voit donc sa valorisation dépasser le milliard de dollars, la barre symbolique pour qu'une entreprise non cotée soit considérée comme une licorne.

En réalité, ClassPass n'est pas une salle de sport mais une application qui vient justement en aide aux salles de sport. Fondée en 2013 par Payal Kadakia, une jeune Américaine d'origine indienne, l'application propose des lieux dans les cours de fitness de tous les "studios" disponibles.

Présent dans 28 pays

En clair, au lieu de payer un abonnement à une seule salle, le client profite de dizaines d'activités différentes. Ou similaires mais dans des lieux différents. L'idée est donc de "piocher" quelle que soit la ville où on se trouve. Le tout contre un abonnement mensuel. Présent dans 28 pays, ClassPass est disponible à Paris, avec des prix qui varient de 29 euros à 89 euros en fonction du nombre de cours souhaités.

Le secret de la start-up, c'est de répondre à la volonté de changement des clients mais aussi de répondre les trous dans les plannings des salles de sport. A Paris, ClassPass s'est associé aux nombreuses salles indépendantes. Pas encore de trace de Neoness, CMG ou encore Cercle de la forme.

2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires

ClassPass n'est d'ailleurs pas le seul acteur sur ce créneau. Lancé en 2012 en Allemagne, Urban Sports Club s'est déjà étendu dans toute l'Europe, dont huit villes françaises. Avec une croissance impressionnante en 2019 puisque l'entreprise s'est notamment alliée avec son équivalent néerlandais, OneFit, en août dernier. Parmi la concurrence, on peut encore citer Try & Do, dernier acteur en date en France, actif à Paris et à Lyon.

Reste à savoir si le concept peut tenir dans la durée de la voiture il y a mécaniquement les abonnements directs aux salles, bien plus profitables pour ces dernières.

Selon une étude du cabinet Deloitte, le marché français du fitness a poursuivi sa forte croissance en 2018: 5,96 millions d’adhérents et 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. L'Hexagone est le 3ème pays européen concernant le nombre d'adhérents, avec une croissance de 4,4% entre 2017 et 2018.

Laisser un commentaire