Comment l'hypertrophie myofibrillaire et l'hypertrophie sarcoplasmique affectent le muscle


Si vous vous êtes déjà entraîné spécifiquement pour augmenter la quantité de muscle que vous portez sur votre corps, vous saurez très bien tout sur les trois grands. Ce sont les squats, les soulevés de terre et le bench-press. Ce sont ces trois grands mouvements composés qui vous donneront du muscle sur votre corps. Gain musculaire par hypertrophie myofibrillaire et hypertrophie sarcoplasmique.

Mais le problème avec trop de concentration sur les trois grands soulèvements peut donner un aspect musculaire trop volumineux que l’on ne souhaite peut-être pas. Cela dépend bien sûr de votre propre génétique, mais il est plus que probable que ce sera l'effet lorsque vous obtiendrez les gains que vous recherchez.
Même si vous avez un gain musculaire important, vous pourriez être déçu du résultat si vous n’ajoutez pas le muscle aux zones appropriées. Si vous effectuez les mêmes levées à maintes reprises, vous pouvez vous retrouver avec un corps plus rond ou courbé au lieu d'un corps pointu et ciselé.

Le moyen le plus simple de résoudre ce problème consiste à apprendre les différences entre les méthodes d’entraînement myofibrillaire et sarcoplasmique.
L'hypertrophie myofibrillaire est définie comme la croissance des fibres musculaires. C'est le facteur de renforcement qui affecte les contractions musculaires. Par contre, la croissance sarcoplasmique donne à vos muscles leur volume. Donc, pour simplifier la croissance sarcoplasmique, vos muscles sont plus grands et arrondis et l’hypertrophie myofibrillaire est ce qui les rend maigres et anguleux.

On peut donc soutenir que trop d'emphase créera des muscles plus petits et plus denses. Sans équilibre entre croissance myofibrillaire et sarcoplasmique, vous pourriez vous retrouver avec un physique surdimensionné ou sous-dimensionné.
Le secret est de trouver le bon mélange de ces deux types d’entraînement. Lorsque vous vous entraînez intensément et que vous utilisez des représentants moins de 5 ou 3 pour atteindre votre maximum, vous êtes alors un entraînement myofibrillaire pour la densité musculaire. Du côté positif, vous obtiendrez de la densité et des muscles angulaires grâce à ce type d’entraînement.

Sur le plan négatif, vous obtiendrez une augmentation lente de la taille réelle du muscle et le muscle pourrait être plat et ne pas se démarquer. C'est donc une très bonne idée d'inclure un entraînement pour la taille qui pompe le muscle en nutriments et vous procure cet effet de "pompe".
Il s’agit d’un entraînement sarcoplasmique réalisé dans une plage de reps comprise entre 6 et 15 répétitions pour obtenir l’augmentation de taille la plus rapide. L’un des avantages de ce programme est d’accroître rapidement la taille de vos muscles et de constater la différence. Mais du côté négatif, vous pouvez obtenir ce look “arrondi” doux et arrondi lorsque vous vous concentrez trop sur la plage de répétition.
Le fait est que vous devez sélectionner une combinaison de ces facteurs afin de tirer le meilleur parti de ces deux méthodes très efficaces d’entraînement des muscles. Il va sans dire que tout le monde a un point de départ génétique différent, vous devez donc juger et ajuster ces deux

Laisser un commentaire