Commerce – A Brive, les accessoires de fitness s & apos; arrachent avant le

Comment faire du sport pendant la nouvelle période de confinement qui s'ouvre ce vendredi 29 octobre? Cette question, de nombreux Brivistes se la sont visiblement posés.

Pris d'assaut depuis le déconfinement

Ce jeudi 28 octobre, les clients étaient nombreux dans les magasins de sport, surtout dans les rayons fitness qui connaissent un succès inédit ces derniers mois. "Depuis le déconfinement, c'est de la folie, confie Fabien Vergne, directeur du magasin Intersport, en zone ouest de Brive. Tout ce qui est fitness et appareils de musculation est pris d'assaut. On devait justement en recevoir dans les jours qui vient … "

Avant les annonces d'Emmanuel Macron et un possible reconfinement, le Drive à Tulle (Corrèze) est pris d'assaut

"Je veux rester en forme"

Un peu plus loin, à Decathlon, Audrey scrute un rayon où subsistent quelques haltères. Cette jeune femme pratique le sport en salle trois fois par semaine. "Comme la salle va fermer, je suis venue acheter du matériel: des haltères et un tapis de sol. Mon idée, c'est de reproduire ce que je fais d'habitude, mais à la maison. Les personnes avec je suis des cours collectifs vont faire pareil et on a prévu de se donner des rendez-vous en visio. Je ne me donne pas d'objectif particulier, l'idée est juste de rester en forme. "

"Moi, faire des stocks avant le confinement … Pas du tout" Forte affluence dans les supermarchés à Brive où peu de clients osent dire qu'ils font des réserves

"Plus stressées qu'avant le premier confinement"

Rebecca et Emmeline, d'Ayen, ont elles aussi franchi les portes du Decathlon pour trouver un vélo d'intérieur. En vain. "Il faut absolument qu'on fasse du sport, sinon on ne sera pas bien", préviennent-elles. "Normalement on fait du pied. De ce côté là, c'est mort. Pendant le premier confinement, on s'est mis à la course à pied, mais comme on ne va pas pouvoir aller au-delà d'un kilomètre de la maison , on voulait avoir un vélo pour travailler le cardio … Finalement, on a trouvé un appareil de massage et des élastiques de fitness. "

Les deux jeunes femmes avouent que ce nouveau confinement est "plus stressant que le premier. En mars-avril, il avait fait beau, on pouvait aller dans le jardin. Là, ça va être plus compliqué."

Tanger Ollivier

Laisser un commentaire