Commerce – Une salle de fitness clémentine appelle ses adhérents à la

Le confinement lié au Covid 19 est économiquement préjudiciable à de nombreuses entreprises. Contraintes de fermer momentanément pour des raisons évidentes, les salles de fitness sont touchées. Si les adhérents peuvent avoir envie de couper leurs prélèvements, les salles, elles, doivent régler les crédits, assurances et autres mutuelles. Mehdi Youhet et Cédric Mussard, les patrons de Megagym, à Saint-Clément, ont décidé de réagir. Vendredi, via Facebook, ils ont contacté leurs clients afin de leur expliquer comment ont été appliqués les abonnements. Ils en ont également profité pour lancer un appel à la solidarité.

Une centaine de leurs 1.100 clients ont déjà répondu positivement. Une trentaine ont indiqué faire don de leur abonnement durant le confinement et ont accepté d’être prélevés sans contrepartie. D’autres, une soixantaine, ont accepté d’être prélevés et les semaines perdues en ce moment, ils seront accordés gratuitement au terme de leur abonnement, à la date anniversaire, ce qui sera à la salle d’étaler la difficulté.

«Ce soutien, c’est beau»

Megagym, juste avant le confinement, un prêté du matériel à une quinzaine d’adhérents pour que ceux-ci font le sport chez eux. Les clients sont partis avec des cordes, des marches, des barres, des haltères… Par ailleurs, deux profs de la salle postent des cours sur Facebook gratuits pour tous: stretching, cardioboxe… Un moyen pour Megagym de rester en contact avec ses clients, mais aussi de toucher un nouveau public sur lequel pèse le confinement. En dehors de ces initiatives, les patrons ne restent pas inactifs. Ils aménagent un nouvel espace de crossfit. «Il vayavoir un boom incroyable dans les salles lorsque la vie reprendra ses droits. Nous trouvons un moyen de remercier tous ceux qui nous ont aidé, constaté Mehdi Youhet. Nous sommes une famille. Ce soutien, c ’est beau. »

Emmanuel Gougeon

emmanuel.gougeon@centrefrance.com

Laisser un commentaire