Coronavirus: extrêmement peu de contaminations dans les clubs de


Ces chiffres sont conformes aux résultats d’études dans le monde entier, estiment les commanditaires de l’étude.

Les protocoles du secteur sont avérés efficaces et suivis scrupuleusement, selon Eric Vandenabeele, directeur de l’association professionnelle belge Fitness.be. Pour lui, c’est le résultat d’un effort conjoint des clubs, des professionnels et des pratiquants.

Les clubs travaillent avec des logiciels qui leur permettent d’enregistrer facilement les données de leurs visiteurs, Fitness explique.be. Au cours des trois derniers mois, seuls neuf centres interrogés ont eu affaire aux traceurs de contact, ressort-il de l’enquête.

«Notre secteur fait partie de la solution et contribue à lutter contre le virus, ce qui sera encore plus utile au cours des prochains mois d’automne et d’hiver», souligne M. Vandenabeele.

};(function(d, s, id){ var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)(0); if(d.getElementById(id)) {return;} js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "http://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk'));

Laisser un commentaire