Coronavirus: les fitness valaisans bataillent contre leur fermeture

Mécontents
Les fitness du canton ne comprennent pas pourquoi ils doivent de nouveau fermer. Vingt d’entre eux, comme l’avocat et conseiller national UDC Jean-Luc Addor, vont contester la décision du Conseil d’État au Tribunal cantonal.

Les appareils de musculation du Xplode Fitness à Monthey sonnent creux ce jeudi. Comme toutes les autres salles de sport du Valais, le fitness a dû fermer ses portes. «On ne va pas se laisser faire», assure le gérant Ermino Pirali, encore furieux contre la décision que le Conseil d’État a prix pour freiner la forte hausse des cas de

Laisser un commentaire