COVID-19: 500 cas liés au Mega Fitness Gym

L’éclosion au Mega Fitness Gym est désormais liée à plus de 500 cas dans la région de la Capitale-Nationale. Au total, ce sont 506 cas de COVID-19 qui pourraient découler de cette éclosion.

• À lire aussi: COVID-19: une semaine critique pour Québec

• À lire aussi: COVID-19: un nouveau centre de dépistage à l’auto à Québec

• À lire aussi: COVID-19: 449 nouveaux cas à Québec

La Santé publique confirme 208 cas directement liés à l’éclosion dans la salle d’entraînement de l’avenue Saint-Jean-Baptiste.

Parmi ces personnes, certaines sont liées à 40 autres éclosions qui ont cours dans la Capitale-Nationale, qui ont fait de leur côté 298 cas que la Santé publique qualifiée de «secondaires».

«Selon ce qu’on a comme informations, il pourrait arriver que l’on ait encore des cas», explique le directeur régional de santé publique André Dontigny.

«Situation on ne souhaite pas»

«Ça fait énormément de cas, mais ça n'explique pas la situation de la région de la Capitale-Nationale», a tenu à rappeler le Dr Dontigny, précisant malgré tout que le cas du gymnase était «l’illustration du type de situation qu’on ne souhaite pas».

Rappelons que le Mega Fitness Gym a été forcé de fermer la semaine dernière en raison de l’éclosion qui s’y est déclarée. La Santé publique régionale en avait ordonné la fermeture après avoir constaté des manquements aux mesures sanitaires.

Cette éclosion pourrait être responsable du décès d’Étienne Desrochers-Jean, un client des lieux. L’homme de 40 ans est décédé le 5 avril dernier, possiblement après avoir contracté la COVID-19 au gym.

À voir aussi

Laisser un commentaire