Du fitness en comité très restreint

Le sport oui, mais en petit comité.
Après plus de six semaines de fermeture
,
les infrastructures sportives peuvent reprendre leurs activités ce lundi
. Une mesure d’assouplissement certes, mais qui est conditionnée à des règles très strictes à commencer par le plafond de 10 personnes présentes simultanément dans le même bâtiment, personnel inclus.

Dans ces conditions, cela laisse l’opportunité d’accueillir au maximum 9 sportifs simultanément par session horaire et cela, sans leurs entraîneurs.

Pour beaucoup de structures, il est tout simplement impossible de rouvrir et d’être rentable. C’est le cas des clubs Vitaly-Fit, Factory 4, Pain World, Just Move et CK Fitness qui ont préféré garder leurs portes fermées dans l’attente de normes moins contraignantes.

La vidéo pour maintenir le lien

Chez CK Fitness, les règles en vigueur laissent la possibilité de pratiquer du sport pour à peine 3% des quelque 9.000 membres. Un ratio au goût amer pour Jos Horsmans, l’un des trois responsables du réseau.

Les normes actuelles ne nous permettent tout simplement pas d’offrir le service ni un bon déroulement à nos membres.

Jos Horsmans, & nbsp

Responsable de CK Fitness

«Notre commerce vend le produit le plus important en cette période: la santé. Mais les normes actuelles ne nous permettent tout simplement pas d’offrir le service ni un bon déroulement à nos membres », explique-t-il.

L’enseigne luxembourgeoise a bien tenté de délimiter les espaces de pratique dans ses vastes salles à l’aide de plexi pour répondre aux exigences gouvernementales. En savoir plus a appris que ces séparations se font du sol au plafond, elle s'est heurtée à des hauteurs sous plafond parfois trop élevées (6 mètres pour le club de Bertrange par exemple) sans compter les contraintes de temps nécessaires aux installations .

CK Fitness certifie cependant le lien avec ses membres grâce à des sessions d'entraînement en vidéo, une maigre compensation face au syndrome du «coronaspeck» qui va croissant au sein d'une population désireuse de reprendre le sport en salle, de plus au vu de la météo actuelle qui laisse peu de créneaux pour les activités en plein air au dire du responsable.

Réserver pour s’entraîner, un impératif

Quant à Ellipse Fitness au Kirchberg, le site a rouvert ses portes lundi au regard de la règle des 10 personnes maximum autorisées aussi bien dans les vestiaires que dans les espaces de pratique sportive. Un système de réservation par téléphone a été instauré et les membres ne seront pas débités pour le mois de janvier 2021, a annoncé la direction dans un e-mail aux affiliés.

Les chaînes internationales ont aussi des représailles du service, mais pour un nombre très restreint de membres.

«Avant, on avait droit à 90 personnes par rapport aux m2 disponibles, maintenant c’est 10 personnes », illustre Morgan, agent d’accueil à la salle Jims Fitness du Kirchberg. Celle-ci a rouvert sur réservations, pour la satisfaction de son millier de membres et lundi matin, la moitié des créneaux horaires de la semaine étaient toujours vacants, selon notre interlocuteur. Autre nouveauté: un prix de température des sportifs est opérée à leur entrée dans le complexe et les entraînements sont plafonnés à 1h45 maximum.

Basic-Fit a également ouvert ses 10 salles du Luxembourg
uniquement aux résidents
, mais le système de réservation était complet lundi matin au dire de plusieurs sources concordantes. Les rares sportifs à avoir déniché un créneau horaire obligatoire compositeur avec la fermeture de certaines machines, et cela afin de garantir la distance de 2 mètres entre les sportifs.

Car les fondamentaux restent à savoir le respect de la distanciation sociale mais aussi la désinfection et le port du masque obligatoire pour tout déplacement dans l’enceinte des clubs.

Laisser un commentaire