Echosport News: Le marché du sport perd du terrain

Frappée de plein fouet par la crise sanitaire, l'industrie du sport a vu son chiffre d'affaires chuter en 2020. Un recul significatif mais néanmoins très contrasté, avec de grandes disparités selon les segments de marché, qui nous est décrypté par Virgile Caillet , délégué général de l'Union Sport & Cycle. A retrouver aussi au menu de l'Echosport News: le retour du public dans les enceintes sportives sur la voie expérimentale, l'événement sportif le plus suivi en janvier et enfin Decathlon autorisé à lancer la production de son masque anti-Covid à destination des sportifs.

Mis à mal par la pandémie de coronavirus et les mesures de restriction sanitaire en vigueur en France, le marché des articles de sport a enregistré un recul de son chiffre d'affaires de l'ordre de 7% en 2020, selon les estimations de l «Union Sport & Cycle. À savoir une perte d’environ 800 000 euros par rapport à 2019. «C’est un bilan plutôt négatif, mais on s’attendait à quelque chose d’encore plus dramatique», tempère Virgile Caillet.

Sans surprise, ce sont les deux périodes de confinement, en mars (-54%) et avril (-87%) puis en novembre (-55%), qui ont plombé les ventes. «C’est une année de tous les contrastes, soutient Virgile Caillet. Il y a d’énormes différences en fonction des segments de marché. Il y a des segments qui ont surperformé comme le cycle (+ 7%) et le fitness (+ 5%). Il y a des segments qui ont plutôt méprisé la crise comme le courant (-3%), une des seules activités qui était permise par les attestations pendant les confinements. En revanche, il y a des segments qui ont particulièrement soufferts, comme les sports collectifs (-20%) et de raquettes (-12%). »

Alors que la pratique sportive en intérieur est toujours proscrite à ce jour, les principales enseignes du commerce d’articles de sport connaissent un début d’année 2021 tout aussi difficile (-5% en janvier). C’est particulièrement le cas dans les stations de ski, où la fermeture des remontées mécaniques a provoqué un arrêt de l’activité.

86956304-17D2-4199-A9BC-7854C80E0AE1.jpeg

En début de semaine, le sénateur Les Républicains (LR) de l’Isère, Michel Savin, a été réélu à la présidence du groupe d’études sur les pratiques sportives et les grands événements sportifs du Sénat. On se souvient qu’en janvier dernier, l’élu estérois s’était adressé à un courrier au Premier ministre Jean Castex pour réclamer un assouplissement du couvre-feu afin de permettre la pratique d’une activité physique. Une requête encore et toujours d’actualité …

Plus récemment, Michel Savin s'est adressé directement à la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu pour demander une expérimentation d'un retour du public dans les enceintes sportives, comme va pouvoir faire la culture avec des concerts tests. «Les stades sont des lieux ouverts, ce qui constitue un avantage indéniable contre les contaminations, et les salles fermées respectent les mêmes normes que les salles de spectacle dont il est question», a fait remarquer le sénateur, lequel s’étonne par ailleurs « qu'une expérimentation pour un concert debout à l'Accor Arena de Paris soit envisagée, et qu'à l'inverse, des rencontres sportives ne le soient pas dans ce type d'enceinte ».

Roxana Maracineanu n’a pas tardé à réagir, annonçant qu’elle se rencontrera samedi des dirigeants de clubs pour évoquer la mise en place de matchs tests en présence de public. «On discute des expérimentations possibles pour permettre le retour du public comme c'est le cas pour la culture», a ainsi confié l'ancienne nageuse ce vendredi à Franceinfo, et ajoute: «Nous avons décidé de travailler sur des jauges partielles concernant les stades de football ou les enceintes sportives pour pouvoir avoir un pourcentage en fonction de la surface qui peut être occupée par les spectateurs. On va pouvoir sur des protocoles, sérieux, précis, qu'ils nous présentent, étudier la possibilité dans certaines villes, dans certains clubs, reprendre avec des protocoles validés par la préfecture et par l'agence régionale de santé. »

Selon le nouveau baromètre Sport Tracker de Vertigo, le championnat du monde masculin de handball, qui s'est disputé en Égypte, a été la compétition sportive la plus suivie par les Français au cours du mois de janvier 2021. Au total, 9,4 millions de personnes ont eu un œil sur le parcours des Bleus, qui sont malheureusement tombés en demi-finales. Une audience supérieure à celles de la Ligue 1 (8,6 millions), du Vendée Globe (8,3 millions) et des mondes de biathlon (5,9 millions).

1655FCF1-7868-4314-85BB-E83E001F6AC3.jpeg

On termine sur une note d’espoir: Decathlon a reçu, mardi, l’autorisation de l’Association française de normalisation (Afnor) pour lancer la production à grande échelle de son masque anti-Covid à destination des sportifs. Assurément une bonne nouvelle en vue d’une réouverture prochaine des salles de sport, fermées depuis le mois d’octobre 2020.

Crédit photo: Panoramique

Lire aussi:

>> Baromètre YouGov: les sports qui ont fait le buzz en 2020

>> Les athlètes engagés seront les grands gagnants de demain

>> Echosport News: La pratique sportive à l’honneur dans les écoles

Laisser un commentaire