Echosport News: Le sport face à la troisième vague du Covid-19

Face à la flambée de l’épidémie, Emmanuel Macron a pris la parole mercredi soir pour annoncer un renforcement des mesures sanitaires. Inéluctablement, le sport et ses pratiquants sont concernés par ce nouveau tour de vis. A retrouver également au programme: le baromètre de la commande publique de l’USC, Nike domine le marché de la chaussure de sport ou encore la belle initiative de l’OL pour les étudiants.

Le Président de la République a tranché. Pour endiguer la troisième vague épidémique de coronavirus qui frappe actuellement le pays, Emmanuel Macron a décidé de durcir les règles sanitaires lors de l'allocation télévisée du 31 mars. Bien entendu, le sport n’a pas été épargné par ces nouvelles mesures restrictives. Mais rien à voir avec ce qui avait été mis en place lors du premier confinement de mars 2020. Rappelez-vous, la pratique sportive était limitée à une heure par jour et dans un rayon d'un kilomètre de son domicile.

En avril 2021, la pratique en extérieur est autorisée dans un rayon de 10 kilomètres de chez soi et sans limite de temps. Elle reste toutefois encadrée par le couvre-feu à 19 heures. De surcroît, vous n'avez pas besoin de remplir une attestation, un justificatif de domicile suffit. En revanche, la pratique collective en extérieur est proscrite, excepté dans le cadre des associations sportives. En intérieur, elle est également interdite sauf pour les personnes en situation de handicap, de maladies graves et pour les sportifs de haut niveau. Par ailleurs, les commerces de sports resteront fermés, a minima, les quatre prochaines semaines.

Le Président a aussi laisser entrevoir une lumière au bout du tunnel, annonçant un début d’assouplissement des mesures à la mi-mai. De quoi laisser présager une réouverture progressive des salles de sport ou encore un retour du public dans les enceintes sportives, avec une jauge adaptée et accompagné d'un protocole sanitaire strict. Ainsi, les deux dernières journées de Ligue 1, programmées le 16 mai et 23 mai, pourraient se disputer en présence de supporters. Tout comme la fin du Top 14.

Alors que la pandémie de Covid-19 continue de se propager, le monde du sport n’a pas fini de tourner au ralenti. Toutes ces incertitudes concernant les salariés et les dirigeants du secteur sont confrontés depuis plus d'un maintenant, peuvent être complexes à gérer au quotidien. C'est pourquoi le Conseil social du mouvement sportif (CoSMoS) – organisation représentant tous les employeurs du sport, qu'ils soient issus du secteur associatif, commercial ou du sport professionnel – a mis à disposition un numéro d'écoute psychologique (anonyme et gratuit), le 0805 230 406, pour accompagner tous ceux qui le souhaitent en cette période difficile.

8A7644DE-E99D-46D7-9965-0EF110B42927.jpeg

En moyenne, plus de 10 000 projets d’équipements ludiques sportifs sont lancés chaque année par les collectivités territoriales. L’année 2020, reconnue au fer rouge par la Covid-19, en compte seulement 7205, selon l’Union Sport & Cycle. Soit une baisse de 25% en valeur et de 39% en volume de la commande publique. Les chiffres clés du baromètre de la commande publique de l'USC sont à retrouver ici.

Stadia, agence conseil en stratégie, formation et communication, spécialisée dans le sport, et l'école Sports Management School (SMS) ont publié les résultats d'une étude sanitaire évaluant l'impact de la crise sur l'industrie du sport au Maroc . On apprend notamment que 98% des entreprises marocaines ont été profondément impactées par la Covid-19, tandis que 71% de l’industrie du sport a été mise en péril. En outre, 53% des entreprises ont dû se séparer d'une partie de leurs salariés. Réalisée auprès des acteurs (salles de fitness, équipementiers, agences, clubs, enseignes spécialisées, médias, start-up, …), cette étude dresse un état des lieux d'un secteur qui pèse 1,1% du PIB du pays et emploie pas moins de 240 000 personnes, tout en proposant des mesures pour relancer la machine.

4565C3DE-9538-409D-996A-33D6519948CB.jpeg

Les années passent et Nike reste le roi de la vente de chaussures de sport. Avec 23,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires, la marque à la virgule devance nettement Adidas (13,7 Mds $), comme le montre Statista, et encore plus élargi Asics (2,9 Mds $), Puma (2 , 9 Mds $) ou encore Under Armour (0,9 Mds $). A noter que le marché de la chaussure de sport pèse aujourd'hui environ 90 milliards de dollars.

FA0849F6-FACE-4A3A-AF33-E6B8F0D8306E.jpeg

On termine avec la belle initiative de l’Olympique Lyonnais. Accompagné de ses partenaires et prestataires, Sodexo, Declerck et France Boissons, le club rhodanien s'est rendu cette semaine dans plusieurs restaurants et résidences universitaires de Lyon pour y distribuer 3 000 repas. Aussi, les agences d’intérim Adéquat et Crit étaient présentes pour proposer des offres d’emploi aux jeunes lors des jours de match au Groupama Stadium en vue de la saison prochaine et permettre aux étudiants de candidater.

Crédit photo: Panoramique

Lire aussi:

>> Baromètre YouGov: les sports qui ont fait le buzz en 2020

>> Les athlètes engagés seront les grands gagnants de demain

>> Echosport News: La pratique sportive à l’honneur dans les écoles

Laisser un commentaire