Evolis aux petits soins pour ses salariés – Le Journal des Entreprises –

Dans un bâtiment neuf, Evolis a open a d'assistantes maternelles. – Photo: Evolis

«C'est un vieux rêve que nous avions depuis la création de l'entreprise, confie Emmanuel Picot, président de la société de Beaucouzé Evolis (380 salariés, 82 M € de CA 2018) il y a 20 ans, en janvier 2000. À l'époque, il n'y avait qu'un jour, à arriver à un environnement de travail qui ressemble à, avec une approche différente de la façon de travailler. »

16 places de crèche et une salle d’allaitement

Cet environnement rêvé, Evolis l’a mis en place, avec la construction d’un bâtiment dédié au bien-être des salariés.

Emmanuel Picot, président d'Evolis, Cécile Bélanger, cofondatrice et directrice générale, Didier Roisné, maire de Beaucouzé et Christophe Béchu, président d'Angers Loire Métropole, ont inauguré le nouveau bâtiment.
Emmanuel Picot, président d'Evolis, Cécile Bélanger, cofondatrice et directrice générale, Didier Roisné, maire de Beaucouzé et Christophe Béchu, président d'Angers Loire Métropole, ont inauguré le nouveau bâtiment. – Photo: Evolis

Une partie de l’édifice accueille sur 270 mètres carrés le Jardin d’Evolis, une maison d’assistante maternelle de 16 places à terme, réservée au personnel prioritaire des enfants de 0 à 3 ans. Conçue avec le fabricant d’article de puériculture, angevin Candide et son dirigeant, Frédéric Jamet, elle-même a encore salle à manger où les jeunes mamans peuvent venir leur bébé. «Nous avons déjà des demandes d’autres entreprises qui envisagent de mettre en place une maison d’assistantes maternelles», confesse le Pdg de Candide qui a déjà commencé le même type de projet dans sa propre entreprise. Le Jardin d’Evolis est en gestion indépendante, il a été constitué par plusieurs assistantes maternelles de Beaucouzé. Nous avons déjà été invités à travailler avec des collaborateurs d'Evolis, mais aussi d'autres entreprises voisines, à l'exemple de Pack'R, ont été installées dans la même rue.

Fitness, club-house et salle de sieste

Dans le prolongement de la maison d’assistantes maternelles, le bâtiment accueille plus de 350 mètres carrés 5 espaces dédiés au bien-être des collaborateurs:

Les collaborateurs d'Evolis utilisaient un espace restauration agrémenté d'une bibliothèque participative.
Les collaborateurs d'Evolis utilisaient un espace restauration agrémenté d'une bibliothèque participative. – Photo: Evolis

un espace déjeuner agrémenté d'une bibliothèque participative, d'une séance à l'intention des collaborateurs, d'une salle de sport avec ses équipements de remise en forme, d'un accès libre, dans lequel ils seront également dispensés des cours collectifs, une salle de repos ou de sieste, angevine deux fois par semaine et un club house pour les moments de détente, avec baby-foot, fauteuils et canapés.

Une démarche RSE globale

Pour Emmanuel Picot, l’ouverture de ce bâtiment dédié aux collaborateurs s’inscrit dans une démarche RSE beaucoup plus globale et dans une véritable philosophie d’entreprise:

«Lorsque l’on parle d’Evolis, on évoque les chiffres, la croissance, la présence à l’international, mais on ne dit pas toujours l’entreprise engagée, dans l’environnement, ailleurs dans le monde et auprès de ses collaborateurs. Nous participons à des actions humanitaires et sociales, aussi bien en France avec l'Aujourd'hui en Afrique, nous sommes des sponsors ou des domaines dans les domaines sportif et culturel et nous avons également une politique RH très volontariste, en consacrant entre autres 3% de notre masse salariale à la formation chaque année. »

Dans le domaine énergétique, l’entreprise a également créé un groupe de travail dédié, qui travaille sur l’écoconception des produits de réduction et le tri des déchets ou encore la baisse de la consommation énergétique.

Laisser un commentaire