Fin des exceptions: «Même les magasins dans les gares sont concernés»





© Fournis par Le Matin
indéfini

Le taux de reproduction du virus ayant dépassé depuis trois jours la valeur limite, la fin des mesures d’exception dans le canton de Vaud devrait bientôt être annoncée.

«C’est malheureux, mais les règles sont claires. Le nombre effectif de reproduction (R) du coronavirus étant supérieur à 1, depuis trois jours dans le canton de Vaud, nous devons mettre fin au régime d'exception et appliquer l'ordonnance fédérale, probablement à partir de lundi », a expliqué Denis Froidevaux, chef de l'État-major cantonal de conduite (EMCC) à «20 minutes» samedi. Actuellement, le Conseil d’État vaudois participe à une mise à jour des chiffres, prévue samedi après-midi, pour se coordonner avec les autres cantons romands et faire une annonce officielle. «À l’heure il est, nous sommes encore dans le domaine de la spéculation, mais nous n’avons aucune raison d’être optimistes», poursuit Denis Froidevaux.

Concrètement, cela veut dire qu'il faut clairement s'attendre à voir les restaurants sur les pistes fermer. Idem pour les bibliothèques, si prisées des étudiants ces jours, ainsi que les musées, les fitness, les installations sportives ou encore les magasins ouverts le dimanche, à l’exception des boulangeries et des pharmacies. «Même les magasins dans les gares sont concernés», souligne le chef de l’EMCC. Selon toute vraisemblance, ce durcissement des mesures sera annoncé dimanche.

À en croire les données de l’OFSP, et alors que la mise à jour n’a pas encore eu lieu, plusieurs cantons sont dans le rouge. Celui du canton s’affiche à 1,05. Le R du Valais est supérieur à 1 depuis deux jours et celui de Neuchâtel depuis trois. En revanche, les cantons de Fribourg, de Genève et du Jura restent sous ce seuil.

Laisser un commentaire