Fitness: Restons actifs lorsque les gymnases sont fermés et que les sports sont en pause

Contenu de l'article

On y va encore une fois. Alors que le nombre de cas de COVID-19 est revenu à des niveaux critiques à travers le pays, les gymnases voient leurs capacités réduites ou sont complètement fermées. Des limites ont été imposées aux sports d'équipe au niveau récréatif et compétitif. Et même si toutes les provinces n'ont pas freiné le sport et certains autres types d'activité physique, le risque d'un autre arrêt d'un océan à l'autre est élevé.

En mars, lorsque les gymnases ont fermé pour la première fois, le printemps était au coin de la rue. Les jours s'allongeaient et le temps se réchauffait, ce qui facilitait la recherche de moyens de s'entraîner à l'extérieur. Cette fois-ci, il fait sombre lorsque nous sortons du lit et il fait sombre à nouveau lorsque nous nous asseyons pour dîner, ce qui signifie qu'il est moins invitant à chaque extrémité de la journée de faire de l'exercice.

Avec plus d'obstacles sur leur chemin, les Canadiens sont susceptibles de retourner aux habitudes plus sédentaires qu'ils ont adoptées au printemps, alors que – selon les données recueillies par ParticipACTION, l'organisation nationale dont le mandat est de faire bouger les Canadiens – les gens étaient plus susceptibles de regarder télévision ou asseyez-vous devant un écran d'ordinateur que de faire de l'exercice.

Laisser un commentaire