Forme – Des séances de fitness gratuites et ouvertes à tous, en bord de

À l’Ufolep, dès le confinement annoncé, sur une recherche de solutions pour retrouver les adhérents et surtout leur proposant de nouvelles activités de remise en forme, en extérieur. «Que ce soit sympa, que cela se déroule dans un lieu agréable, si possible, pas au beau milieu de la pelouse d'un stade de foot. Que l’on puisse proposer à des groupes de 10 personnes maximum avec un espace de 4m² pour chaque participant », relève Fabrice Sauvegrain, délégué départemental. C’est là que les bords de Loire s’avèrent le site adéquat.

Tous les articles sur le déconfinement

Les lundis, mercredis et jeudis, quai de Médine (à proximité de la base du canoë-club) ou sur le sentier du Ver-Vert (pas compliqué pour se repérer, il suffit de se diriger du côté du coin enfants avec ses moutons) , Karine Simonin, animatrice diplômée d'État, alterne entre des séances d'étirement, gym'fit ou encore fitness.

Si pendant le confinement, dans les rangs de l'Ufolep, contactez un pu être conservé avec les adhérents par le biais d'un programme spécifique et de séances vidéo; les cours en extérieur sont ouverts à tous et sont gratuits, jusqu'au 16 juillet. L'Ufolep devrait ensuite proposer des séances de remise en forme, les matins, à 11 h, du lundi au vendredi pendant l'opération Nevers plage, proposée par la ville.

On s'oxygène beaucoup plus qu'en salle. Cela permet aussi de découvrir le patrimoine naturel de Nevers.

Jeudi 11 juin, pour la séance de fitness de 17 h 15, sur le sentier du Ver-Vert, les participants avaient eu hâte de démarrer le cours et surtout de retrouver leur animatrice Karine Simonin. Ces séances sont accessibles à tous. On fait du bien à son corps et à son moral. C'est décidé, je me mets au fitness en bord de Loire.

Il suffit de revêtir sa tenue et ses chaussures de sport, un tapis sans oublier une bouteille d'eu. Et c'est parti, en musique, sur les conseils de Karine Simonin, on fait grimper le cardio. Comme ses élèves, celle-ci apprécie les séances en extérieur. "C'est une bonne expérience. On s'oxygène beaucoup plus qu'en salle. Cela permet aussi de découvrir le patrimoine naturel de Nevers." Si la météo se gâte, l'animatrice essaie malgré tout d'adapter la séance à l'axant sur de la formation urbaine. "Une discipline que l'on souhaitait développer", précise Fabrice Sauvegrain. Explications: sur se sert du mobilier urbain comme les bancs publics, les escaliers à grimper … pour pratiquer différents exercices. "On brûle des calories", ajoute Karine Simonin.

Gwénola Champalaune

Laisser un commentaire