Garcia: le tracker de fitness de Watney a conduit à un test de virus

HILTON HEAD ISLAND, S.C. – Sans un tracker de fitness du poignet qui mesure les niveaux respiratoires, Nick Watney n'aurait pas approché le personnel médical de la PGA Tour pour demander un test de coronavirus qui est revenu positif et l'a forcé à se retirer de RBC Heritage.

Sergio Garcia et Rory McIlroy ont déclaré samedi qu'ils avaient été en contact avec Watney, qui leur a dit qu'il ne présentait aucun symptôme du coronavirus, mais l'appareil Whoop qu'il porte sur son bras a montré une fréquence respiratoire élevée vendredi matin. Watney était préoccupé par le fait qu'il pourrait avoir le virus.

"S'il n'avait pas eu ce Whoop ou quoi que vous l'appeliez, il aurait joué et personne ne l'aurait remarqué", a déclaré Garcia, qui a tiré 65 samedi et est à deux coups derrière le leader Tyrrell Hatton au Harbour Town Golf Club. " Personne n'aurait su. Cela montre le genre de personne qu'il est.

1 Connexes

"Il a vu que quelque chose était un peu hors tension. Il a commenté. Il a parlé au médecin, et beaucoup d'autres personnes auraient probablement juste continué sans même y penser. Mais il était inquiet non seulement pour lui-même, mais nous tous, et il est sorti et a testé. Cela montre beaucoup de lui. ''

Watney, 39 ans, s'auto-isole localement et le fera pendant au moins 10 jours. Il était en contact par texto avec Garcia et McIlroy, qui l'avaient vu sur le green vendredi.

Garcia a déclaré qu'il avait voyagé avec Watney pour le tournoi mardi. Les deux vivent à Austin, au Texas, et Garcia utilise un avion privé.

"J'avais un peu peur parce que je lui ai fait faire un tour mardi, mais quand nous avons atterri, nous avons été testés", a déclaré Garcia. "Nous étions tous les deux négatifs. C'était donc bien. Ensuite, j'ai été surpris d'apprendre qu'il était positif trois jours plus tard. J'ai fait mon test hier et j'étais négatif.

"Mais c'était environ 4 heures et demie d'attente, très anxieusement, en espérant que ce soit négatif parce que, évidemment, après avoir raté la coupe la semaine dernière par un et cette semaine, finalement avoir bien joué au deuxième tour et être au milieu du peloton, si j'avais donné positif, je n'aurais pas pu jouer le week-end et j'aurais été très, très déçu.

"Nick est incroyable. C'est un bon ami. Il était très inquiet pour moi. Il m'a envoyé plusieurs SMS. Je lui ai parlé. Il a dû me dire pardon 25 fois probablement. Je lui ai dit que tout allait bien. Quoi qu'il en soit C'est le cas. Heureusement pour moi, c'était bien. J'espère que ce n'est pas mauvais et que nous pourrons le faire revenir le plus tôt possible. ''

Laisser un commentaire