GoodLife Fitness Victoria Marathon: l'événement avec un visage souriant

C’est une étape pour l’homme et beaucoup de femmes, suivie de nombreuses autres.

Un total de 53 113 coureurs ont complété la distance du marathon lors des 39 précédentes courses du marathon GoodLife Fitness Victoria.

Cela représente 2,4 millions de kilomètres, six allers-retours sur la lune, a déclaré Jonathan Foweraker, président de la Victoria Marathon Society.

La 40e édition de l'événement rassemble aujourd'hui plus de 8 500 personnes formant une rivière humaine dans les rues du centre-ville et d'Oak Bay pour participer à des courses sur les distances marathon, semi-marathon, 8K et 1,5K.

Le prix d'entrée pour la première course en 1980, qui attirait environ 700 coureurs, était de 6 $. Les premiers organisateurs se sont demandés comment obtenir une désignation royale pour la course. Ils ont découvert que cela pouvait prendre beaucoup de temps. Ils ont donc fait un peu de marketing de guérilla tout en l’appelant encore le marathon royal de Victoria.

"J'ai dit que je ne pensais pas que la reine ou la banque s'en ficherait, alors nous l'avons fait", a déclaré Mike Eillis, l'un des six membres du comité d'organisation de la course d'origine.

En effet, personne du château de Windsor n'a émis d'ordonnance de cesser et de s'abstenir.

Le logo original affichait un roi qui courait, avec une couronne et une robe fluide.

«C'était un peu ringard», dit Ellis en riant.

Mais cela a fonctionné, véhiculant une image populaire de Victoria à l'époque, et la course a grandi jusqu'à devenir un qualificatif annuel pour le marathon de Boston. Mais toujours avec une ambiance accueillante et un visage collectif souriant.

L'ancien directeur de la course, Rob Reid, se souvient d'un coureur de l'Alabama qui a dû partir brusquement le jour de la course en raison d'une urgence familiale à la maison. Il voulait toujours faire le marathon, il a donc commencé seul samedi soir sur le parcours. La nouvelle a été diffusée et les organisateurs ont organisé une fête de bienvenue impromptue sur la ligne d'arrivée pour l'accueillir aux petites heures du matin après minuit.

La médaille autour du cou du coureur surpris et reconnaissant était le conférencier invité de cette année, Jerome Drayton, olympien qui a détenu le record canadien pendant 43 ans avant que celui-ci ne batte le record, l’an dernier, par Cam Levins de Black Creek.

"Il y a tellement d'histoires de ce genre dans notre course qui ont mis Victoria sur la carte en matière d'athlétisme et de tourisme", a déclaré Reid.

Plus de la moitié des participants âgés de plus de 39 ans sont originaires d’autres îles.

"C'est un événement de destination", a déclaré Reid.

Le marathon serpente à travers deux municipalités.

«Je vote pour changer le nom du marathon d'Oak Bay», a plaisanté le maire Kevin Murdoch.

«Cela soulève le niveau d'énergie dans notre communauté. Vous voyez toujours des supporters sortir et encourager tout au long du parcours. Je serai avec moi pour encourager avec ma famille.

Cette année marque également une étape importante avec le plateau de 2 millions de dollars atteint au cours des 15 dernières années pour divers organismes de bienfaisance insulaires par le biais du GoodWife Fitness Victoria Marathon.

Parmi ceux-ci, citons la Société de conditionnement physique adaptée et de réadaptation à but non lucratif de Colombie-Britannique, qui offre aux adultes et aux enfants handicapés physiques un lieu sûr pour travailler sur du matériel spécialisé et déplacer leurs corps sur son espace situé au 755 Topaz Ave. Il a été fondé par Joanne Rogers après que son fils, Dennis Rogers, devenu développeur à Victoria, soit devenu paraplégique à la suite d'un accident de piscine. Joanne Rogers a déclaré qu'un cinquième environ du budget de fonctionnement annuel du projet provenait du programme de charité marathon.

«C'est une histoire tellement inspirante», a déclaré Joan Athey, qui aide Rogers à promouvoir le programme.

Il y aura également beaucoup de jalons, atteints ou tentés aujourd'hui, dans les événements sur la route. Le champion du marathon en titre à Victoria, Daniel Kipkoech, cinq fois champion du monde, cherchera à marquer l’histoire avec sa douce sixième place en battant le record de cinq victoires consécutives qu’il co-détient avec Kelvin Broad, champion de 1994 à 1998.

Son compatriote Kenyan, Jonathan Chesoo, vainqueur du marathon de Calgary et deuxième au semi-marathon BMO de Vancouver cette année, avec un record personnel fougueux de deux heures et 10 minutes, donnera à Kipkoech un défi de taille.

Andrea Lee, de Vancouver, et Madeline Yungblut, de Clifford, Ont.

La médecin de Courtenay, Janet Green, courra son 400ème marathon aujourd'hui dans une liste qui inclut Boston plus de 20 fois, ainsi que New York, Londres, Berlin et Tokyo. Green, 65 ans, appartient à un club rare en ayant couru des marathons sur tous les continents.

Ken Bonner et Terry Slater ont couru le marathon de Victoria chaque année. Pendant ce temps, Keith Ashton, Victoria, âgé de 80 ans, courra son premier marathon aujourd'hui.

"Cela montre qu'il n'est jamais trop tard pour commencer", a déclaré Foweraker.

Roslyn Smith de Comox, âgée de 70 ans, a également couru aujourd'hui et a remporté son groupe d'âge au marathon de Boston de 2019.

Le prix pour le marathon et le demi-marathon de Victoria est de 33 500 $, dont 3 000 $ vont aux meilleurs marathoniens et marathoniennes et un bonus de 4 000 $ pour un record de parcours de marathon masculin et féminin. Le record de parcours des hommes de 2:13:42 a été établi en 2013 par Lamech Mokono et celui des femmes (2:37:56) par Lucy Njeri en 2011.

Natasha Wodak, médaillée d'or aux Jeux olympiques et olympiques de Lima de 2019, Natasha Wodak, détient le record du demi-marathon féminin de Victoria établi à 1:11:45 l'an dernier. Le record du demi-marathon Victoria de 1:02:32 pour les hommes a été établi en 2002 par Jon Brown, qui s’est classé à deux reprises à la quatrième place du marathon aux Jeux Olympiques. Les internationaux canadiens Gary Barber et Ulla Hansen détiennent les records respectifs du parcours de 8 km masculin et féminin de 23:23 et 26:24.

À la clôture des inscriptions, samedi, 8 294 personnes s’étaient inscrites pour courir, ce qui représente une augmentation d’environ 300 par rapport au total de l’année dernière. La répartition est de 1 471 inscrits pour le marathon, 3 431 pour le semi-marathon, 2 505 pour le 8K et 887 pour la course pour enfants Thrifty Foods.

La ligne de départ pour le marathon et le semi-marathon se trouve sur la rue Menzies en direction du sud, les deux courses commençant à 8 heures du matin. La course de 8 kilomètres commence à 8h50 avec la ligne de départ de la rue du Gouvernement en direction du nord.

La ligne d'arrivée de toutes les courses se situe sur la rue Belleville, en face de la législature. La course des enfants est à 10h30

Pendant ce temps, Eliud Kipchoge samedi est devenu …

Laisser un commentaire