Google, shopping et TWINT pour séniors: c’est simple

Les séniors profitent de plus en plus des possibilités que leur offre le smartphone.


ZVG

Des horaires de train en ligne aux offres de divertissement en passant par TWINT: un nouveau sondage a montré que les personnes âgées en Suisse découvrent les attraits des services numériques à une vitesse surprenante.

Sur Internet, ils passent à la vitesse supérieure: au cours de la dernière décennie, le nombre de séniors en ligne a pratiquement doublé en Suisse. C’est ce qu’a montré une nouvelle étude de Pro Senectute. Trois quarts des plus de 65 ans seraient donc actifs en ligne.

Parmi eux se trouve aussi Annelies, 81 ans. «Les offres numériques me facilitent beaucoup la vie», explique la retraitée. «J’utilise Google, l’e-banking, je regarde la météo en ligne, je communique en vidéo avec mes frères et sœurs ou, quand j’ai un moment de nostalgie, je regarde de vieilles photos.» Ses sœurs et son frère sont eux aussi à l’aise sur Internet, que ce soit pour remplir la déclaration d’impôts, chercher des recettes, réserver un hôtel ou faire des achats en ligne. Les usages sont multiples.

20 achats gratuits à gagner en mars

Payer avec TWINT vaut encore plus la peine en mars: nous remboursons chaque semaine cinq achats jusqu'à hauteur de CHF 250. Pour cela, du 1er au 31 mars 2021, il suffit de faire ses cours en ligne et de payer avec TWINT. Avec un peu de chance, vos achats seront gratuits. Attention: il faut activer la participation au concours au préalable dans l’appli!

Participez maintenant

Annelies et ses frères et sœurs ne sont d’ailleurs pas seuls: 69% des internautes séniors utilisent un smartphone, tous les jours pour 81% d’entre eux. L’utilisation du mobile d’Internet a plus que doublé depuis 2014, passant de 31% à 68%. Aujourd’hui, les séniors qui ne surfent pas sur la toile sont une minorité, et pour la plupart des âges de plus de 80 ans.

La génération âge d’or, un groupe cible numérique important

Selon Pro Senectute, pour savoir à quel point les compétences numériques des séniors ont progressé, il suffit de jeter un œil sur les thèmes qui les intéressent. Il y a 20 ans, les interrogations portaient plutôt sur l'utilisation d'un ordinateur ou d'un modem, tandis qu'aujourd'hui, elles ont trait à la messagerie instantanée, aux bracelets de fitness, à la création d'albums photo , à la billetterie en ligne, et même à l'enregistrement de cartes de crédit.

Car le commerce en ligne aussi a le vent en poupe chez les séniors. Aujourd’hui, la génération d’âge d’or fait même partie des groupes cibles très importants. Une étude réalisée en Allemagne montre notamment que plus un tiers des acheteurs en ligne ont plus de 60 ans. Et la tendance se poursuit, sans doute aussi en raison de la pandémie de coronavirus.

TWINT: simple et sûr

Cette tendance se montre aussi dans les paiements mobiles. Une toute nouvelle étude de la Haute école de Lucerne à ce propos montre que le paiement en ligne n'est pas uniquement réservé aux jeunes utilisatrices et utilisateurs: près d'un utilisateur de TWINT sur dix aurait ainsi plus de 60 ans. Ce qui est frappant, c’est que ces groupes de personnes, si l’on considère le nombre d’inscrits, ont connu récemment une croissance nette, écrivent les auteurs de l’étude. «Ainsi, le nombre d’inscrits de plus de 60 ans un doublé entre février et août 2020.» Aujourd’hui, la part des utilisateurs de TWINT âgés de 50 à 74 ans s’élève déjà à 32%.

Le prestataire de paiement en ligne confirme cette nette progression parmi les clients et clients âgés: «TWINT est simplement considéré comme simple, sûr et sérieux», affirme le PDG Markus Kilb. «Ce sont des aspects importants pour les personnes qui ont entamé la seconde partie de leur vie.»

Pratique: payer dans les boutiques en ligne avec TWINT


ZVG

Annelies partage aussi ce point de vue. «TWINT est très facile à comprendre et très pratique. Je trouve aussi que c’est un moyen de paiement sûr, sinon je ne l’utiliserais pas. »

En effet, l’utilisation de TWINT dans les boutiques en ligne est incroyablement simple: lors de l’achat, un code QR apparaît automatiquement à l’écran si l’on sélectionne TWINT comme mode de paiement. Plus besoin non plus de saisir les données de la carte de crédit. Annelies et ses sœurs ont récemment utilisé cette option en ligne pour acheter une liseuse, ou eReader, à leur frère. «J’ai payé tout simplement avec TWINT», explique Annelies. C’était si pratique qu’elle n’était pas hésité à présenter l’application à ses sœurs, qui ne s’en servaient pas encore. «Je suis devenu une sorte de déesse», dit-elle en riant.

Après-midis numériques: peu d’aide des petits-enfants

Bon nombre de séniors ne connaissent pas encore si bien le monde numérique, c’est pourquoi les experts et les experts souhaiteraient se familiariser avec Internet celles et ceux qui n’ont pas encore sauté le pas. Ces cours sont notamment proposés par Pro Senectute ou «Digital Real». «Beaucoup de personnes âgées ont des proches, mais ces derniers ne prennent souvent pas le temps de leur expliquer le monde numérique. Ce serait pourtant si simple, et faciliterait la vie de grand-maman ou de grand-papa », précise Mark Bächer, chef de projet. À l’instar d’Annelies, qui profite pleinement des services numériques. «Je me suis déjà parfaitement habituée à mon smartphone et à ses avantages», confirme-t-elle. «Je ne pourrais plus je suis passeur. Il me procure un sentiment de sécurité. »

Il s'agit de contenu sponsorisé. «En coopération avec…» signifie que le contenu a été produit pour un client et payé par celui-ci.

Laisser un commentaire