GPhC soulève des inquiétudes après l'enregistrement de plaintes relatives à l'aptitude à la pratique

Le General Pharmaceutical Council (GPhC) a fait part de ses préoccupations concernant une augmentation de 7% du nombre de plaintes relatives à l'aptitude à la pratique (FtP) déposées auprès de l'autorité de réglementation entre juillet 2019 et septembre 2019.

Dans des documents du Conseil publiés le 5 novembre 2019, le GPhC a déclaré avoir reçu 709 préoccupations concernant le FtP entre juillet 2019 et septembre 2019. Ceci est à comparer aux 662 préoccupations reçues entre mars 2019 et juin 2019.

Ces chiffres semblent être un record pour le nombre d'inquiétudes suscitées par les FpP auprès du régulateur, après que la GPhC eut précédemment déclaré, en février 2019, dans des documents du conseil, que les trois mois d'octobre à décembre 2018 avaient «enregistré un record d'inquiétudes reçues» à 697 plaintes.

Ce chiffre a été modifié dans les documents ultérieurs du Conseil pour atteindre 702 plaintes sur une période de trois mois.

La GPhC a par la suite déclaré dans ses documents du Conseil de septembre 2019 – avant la publication des données de juillet 2019 à septembre 2019 – que le nombre de plaintes «commençait peut-être à se stabiliser».

Toutefois, le nombre de préoccupations ayant encore augmenté pour atteindre 709 plaintes, le GPhC a déclaré qu'il «accordera une attention particulière à savoir si cette augmentation est un retour à notre trajectoire antérieure ou un résultat de problèmes très médiatisés qui sensibilisent davantage le public».

Un rapport de la FpP publié par la GPhC en juillet 2019 indique qu'il y a eu une augmentation de 15% en glissement annuel du nombre de plaintes reçues et qu'elle apporte des modifications «pour mieux comprendre les liens possibles entre les types de préoccupations et leur augmentation». .

Citation: Le journal pharmaceutique

DOI: 10.1211 / PJ.2019.20207330

fbq('init', '832272973570002'); fbq('track', "PageView");

Laisser un commentaire