Gymnase et propriétaires de centres de fitness intentent un recours collectif contre New York

Il y a un appel au changement de la part des propriétaires de gymnases de la région du Mid-Hudson et de tout l'État de New York pour savoir quand les gymnases pourront rouvrir.

Les tensions parmi les propriétaires de gymnases et de centres de fitness sont à un niveau record, et des centaines poursuivent maintenant l'État de New York.

James Mermigis, leur conseiller juridique, a annoncé mercredi avoir déposé un recours collectif, affirmant que leur industrie était aux prises avec des inégalités.

"Maintenant, ils parlent de la climatisation. Que diriez-vous de la climatisation dans une cible? Que diriez-vous de la climatisation dans un Walmart? Pourquoi la climatisation ne s'applique-t-elle qu'à une salle de sport ou à un cinéma?" il demande.

Ils disent que si l'État veut qu'ils soient fermés, ils devraient être payés.

Tracy Tellian, un entraîneur de fitness de Westchester, est l'un des plus de 2000 membres d'un groupe privé discutant du procès et de la suite. Elle offre à ses clients des cours virtuels gratuits depuis la mi-mars et n'a plus gagné d'argent depuis lors.

"On ne nous a rien dit en termes d’orientation ou de direction. Il s’agit simplement d’une déclaration générale selon laquelle les gymnases et les installations de fitness ne sont pas autorisés à ouvrir", dit-elle.

Tellian soutient que, comme toutes les autres industries, les gens peuvent décider par eux-mêmes s'ils sont prêts à retourner dans leur salle de gym, et s'ils le sont, elle dit qu'ils ont l'intention de les accueillir en toute sécurité.

Laisser un commentaire