Importance d'un retour au calme après votre entraînement – Fit Club pour hommes

Après une séance d’entraînement, la récupération est un mythe ou une histoire de vieille femme qui semble sans importance et qui représente une perte de temps générale. En réalité, l’importance d’une récupération après votre entraînement est aussi importante que l’échauffement initial avant de commencer votre entraînement. La plupart des enthousiastes qui souhaitent rester en bonne santé et ne pas se blesser ont adopté ce principe comme facteur vital dans leur routine d’exercices quotidiens.

Principales raisons de l’importance de la récupération après un entraînement
La plupart des gens comprennent les raisons pour lesquelles une personne doit s'échauffer avant de faire de l'exercice, en tant que forme de préparation de l'esprit et du corps avant de se lancer dans une activité intense. Le retour au calme que vous apprendrez joue également un rôle différent et pourtant très important.
Après un exercice physique, le retour au calme a pour seul objectif de fournir au corps humain un environnement favorable à la promotion du retour du tissu musculaire à son état naturel. Au cours de tout entraînement intense, le corps humain subit une série d'événements stressants qui endommageront inévitablement les tendons, les ligaments et les fibres musculaires déchirées, provoquant ainsi l'accumulation de déchets biologiques dans le corps.

Démarre le processus de réparation musculaire
En refroidissant, vous permettez au corps d’aider naturellement à réparer les muscles endoloris et enflammés. Cette expérience douloureuse sous la forme de douleurs musculaires est généralement ressentie non pas directement après une routine d’exercice intense, mais plutôt le lendemain. Cette douleur est largement observée chez les personnes qui n'ont pas suivi le même programme d'exercice ou qui ont pris une longue pause avant de reprendre leurs activités.
Aide à réduire la douleur et les muscles endoloris
Au cours de tout entraînement intense, de petites déchirures se développent dans le tissu musculaire. Ces déchirures microscopiques se traduiront par un gonflement des tissus musculaires qui exercera par inadvertance une pression inutile sur les terminaisons nerveuses de notre système nerveux, ce qui provoquera une douleur insupportable. Lorsque votre fréquence cardiaque augmente, le flux sanguin augmente de façon exponentielle vers vos muscles.

Les nutriments et l'oxygène sont transportés par le sang et requis par les muscles. Lorsqu'ils atteignent les tissus musculaires, ces nutriments et oxygène sont utilisés par les muscles car ils fournissent de l'énergie pour votre entraînement. Le flux est ensuite inversé par les muscles en contraction et redirigé vers le cœur où il est ensuite réoxydé et le processus répété.
Quand une personne termine ses exercices, cette force naturelle de renversement devient inexistante, empêchant ainsi le sang de circuler vers le cœur. Le sang restant et ses déchets biologiques, y compris l'acide lactique, restent dans les tissus musculaires, ce qui entraîne un gonflement et une douleur musculaires. La situation est généralement appelée accumulation de sang.

Aide à la circulation sanguine
En refroidissant, le flux sanguin est maintenu en circulation, éliminant ainsi les déchets biologiques des muscles. La circulation continue du sang sert également à maintenir le tissu musculaire oxydé, car le sang continuera de transporter l'oxygène aux muscles, ce qui a également fourni les nutriments nécessaires aux muscles, aux ligaments et aux tendons pour se réparer.
Après une routine d’exercice réussie, des exercices de récupération efficaces peuvent inclure un exercice en douceur, des étirements et une réhydratation, ou encore appelé ravitaillement en carburant. Ces trois aspects sont également importants et ne doivent jamais être négligés car ils sont nécessaires au corps humain pour se reconstituer et se réparer naturellement après un entraînement.
Étirer et boire de l'eau
Les athlètes professionnels ainsi que les amateurs de tous les jours devraient toujours mettre en œuvre une routine de respiration profonde afin d'augmenter l'oxygène fourni au système du corps, suivi d'au moins 20 à 30 minutes d'étirements. Ceci devrait être conclu en buvant beaucoup de liquides ou de boisson sportive et en mangeant un repas facile à digérer, comme une salade de fruits après chaque séance d’entraînement.

Laisser un commentaire