Instructions relatives au dispositif d'entraînement isométrique – RossTraining.com

Plus tôt cette semaine, j'ai partagé une vidéo sur ma page Instagram qui présentait un outil de formation isométrique fait maison que j'avais déjà présenté en 2009. Ce message a servi de mise à jour d'un outil isométrique que j'avais précédemment présenté dans mes livres Never Gymless et Infinite Intensity. J’ai également filmé un tutoriel YouTube sur l’outil isométrique en 2011 (excusez l’ancienne résolution SD). Pourtant, malgré ces anciens messages, la réponse que j’ai vue sur les médias sociaux indique que le site contient plusieurs nouveaux lecteurs. Beaucoup n'avaient jamais vu l'outil isométrique auparavant. Dans cet esprit, je partagerai à nouveau les instructions. J'ai toujours réalisé de solides gains de résistance avec les isométriques et cet appareil est assez simple à construire. Isométriques et deadlifts de barre de piègeBlow, vous verrez l'outil en action, suivi de quelques jeux de deadlifts de barre de piège. Les images ont été filmées en 2012. À l'époque, je travaillais à l'amélioration de mon soulevé de terre, et la formation isométrique a joué un rôle important. Instructions Il existe de nombreuses recherches qui soutiennent la formation isométrique pour le développement de la force maximale. Par conséquent, je voulais construire un outil qui me permettrait de former plusieurs angles articulaires pour une variété d'exercices. Vous trouverez ci-dessous ce que j'ai trouvé.Liste des pièces: morceau de contreplaqué de 3/4 pouce (2 pieds sur 4 pieds) morceau de bois de 4 pouces sur 4 pouces (4 pieds sur 4 pouces) Trois morceaux de chaîneTrois boulons à oeil Deux poignées de bague de terrain de jeuVissures à pont longSeveral Quick -Lien ConnecteursOptional – Deux bobines de ressort I ont commencé par couper les 4 × 4 en longueurs de deux pieds. La pièce centrale est destinée aux exercices à un bras. J'ai ensuite placé un 4 × 4 de chaque côté de la pièce centrale. Je n’ai suivi aucune mesure précise. J'ai construit l'outil en fonction de la position du pied dont j'avais besoin. Je me tenais sur le contreplaqué et marquais la largeur appropriée en fonction de la position la plus confortable. Je fixe les 4 × 4 pièces avec des clous liquides, puis je les fixe à l'aide de longues vis à tête plate (une fois que les clous liquides ont durci). Chaque 4×4 a son propre crochet pour les yeux fixé au centre. La chaîne est connectée aux crochets pour les yeux avec un connecteur à liaison rapide. Je me fais toujours un devoir d'utiliser les connecteurs les plus solides que je puisse trouver. Les crochets pour les yeux sont évalués à 350 livres chacun. La chaîne et les connecteurs sont classés beaucoup plus haut. Options de chargement de ressort Une modification apportée à cet outil consiste à ajouter un ressort hélicoïdal de tension. Vous pouvez attacher la bobine à votre poignée pour ajouter une sensation dynamique à l’appareil. Cependant, vous voudrez peut-être pincer les extrémités pour empêcher la bobine de se défaire. Si cela n’est pas possible, faites attention à vos connexions pour vous assurer que votre poignée ne s'envole pas de la bobine. La bobine vue ci-dessous est conçue pour 350 livres. Comme vous pouvez le constater, une forte traction sur la poignée ne génère petit bout droit dans la bobine. Ainsi, lorsque vous utilisez la bobine, vous pouvez maintenir la position étendue ou effectuer des répétitions en tirant puis en relâchant (en alternant de cette manière). Mesurer la tensionUn des commentaires que j'ai lus sur Instagram était de mesurer à quel point vous tirez ou poussez chaque poignée. J'ai déjà vu des questions similaires précédemment posées où des individus voulaient assimiler un nombre à chaque poussée ou traction isométrique avec un capteur. Personnellement, je n’ai jamais ressenti le besoin de mesurer la tension. Au lieu de cela, je crois que le plus grand capteur est le fer. En d’autres termes, vous saurez que vous devenez plus fort lorsque vos ascenseurs commencent à s’améliorer. C'est pour moi le vrai test.Formation à plusieurs anglesBien que cela n'apparaisse pas dans la vidéo ci-dessus, le didacticiel original de 2011 montre comment cibler plusieurs angles de joint en reliant les poignées à divers points de la chaîne. Par exemple, vous pouvez me voir entraîner ici plusieurs angles articulaires, ce qui se traduit par des gains de force lorsque vous effectuez des mouvements d'haltères lourds. L'isométrie est très utile à cet égard, car vous pouvez concentrer l'effort maximal vers plusieurs angles articulaires au sein d'un exercice. Une poussée ou une traction isométrique d'effort maximum de cinq secondes équivaut à plusieurs répétitions de travail dynamique. Cela ne veut pas dire que le travail isométrique est supérieur au travail dynamique, mais plutôt pour mettre en valeur son potentiel. Idéalement, travail isométrique et travail dynamique devraient être combinés pour tirer le meilleur parti des deux mondes. Une telle approche était beaucoup plus commune parmi les légendes de force des générations précédentes. Comme d'habitude, on peut apprendre beaucoup en étudiant le passé. Pensées finalesEn résumé, je n'ai aucun intérêt commercial à ce que des personnes effectuant l'isométrie. Tout ce que je peux faire, c'est partager mon expérience de nombreuses années. Les gains de résistance obtenus grâce à l’isométrie sont à la fois cohérents et considérables. Et, bien qu’il existe plusieurs options pour l’équipement, l’outil fabriqué ci-dessus est de loin mon préféré. Cela ne m'a jamais manqué en ce qui concerne le développement de la force et il est toujours comme neuf après plus de 10 ans d'utilisation régulière. +++++ «L'apprentissage n'est jamais cumulatif, c'est un mouvement de connaissance qui n'a pas de début ni de fin.» – Bruce Lee

Laisser un commentaire