La crise impacte-t-elle le monde du fitness et de la musculation?

Avant la reprise du confinement, le gouvernement français a pris le soin d’identifier les clusters. À l’heure actuelle, ces foyers de contamination sont au nombre de 9 055 selon Santé publique France. Au nombre de ceux-ci, on compte les salles de fitness et de musculation. C’est d’ailleurs ce qui a valu la fermeture de ces centres, en faute de la contestation des promoteurs. Du coup cela n'est pas sans conséquence sur la pratique du sport des citoyens tricolores. Comment parviennent-ils alors à garder la ligne malgré la crise?

Reconfinement en France: les raisons

«Nous sommes tous, en Europe, surpris par l’accélération du virus» : s’exprimait Emmanuel Macron à l’annonce du reconfinement. Cette confession à peine voilée du Président de la République traduisait l’incapacité des pouvoirs à contenir cette pandémie mondiale, car les chiffres, au moment de la décision, étaient sans doute inquiétants. En effet, au 28 octobre 2020, l’hexagone enregistrait:

  • • 36 437 nouvelles contaminations;

  • • 2 821 nouvelles hospitalisations;

  • • 372 patients covid19 en réanimation;

  • • 244 décès;

  • • 2 448 grappes.

Face à ces statistiques effroyables, le gouvernement n’avait d’autres choix que de tout fermer. Cela pourrait donc permettre de «donner un coup de frein brutal aux contaminations» selon le Président français.

Pourquoi les salles de fitness?

Les salles de gym sont des lieux clos. En tant que telles, elles sont très favorables à la propagation du nouveau coronavirus. En effet, ce constat fait suite aux nouvelles révélations de l’OMS selon que les infectés produisent des alvéoles virales contagieuses. En réalité, cette information s’appuie à son tour sur les études des universitaires de Floride. De ce fait, les gestes barrières et autres stérilisations des équipements ne sont plus suffisants. Ainsi, pratique du fitness en salle, c’est mettre sa santé en danger. Pourtant, il va falloir faire du sport par ces temps de reconfinement, car avec la sédentarisation, les risques d’obésité sont énormes. Beaucoup profitent alors de cette application de fitness à faire à la maison pour s'exercer. C’est aussi un moyen de bénéficier d’utiles conseils en nutrition et bien-être.

Du fitness par soi-même jusqu'à nouvel ordre

Il faut signaler que les propriétaires des salles de gym ont introduit des recours contre la fermeture de leurs centres. Toutefois, en cas d’autorisation d’ouverture, il vaut mieux être prudent vu les mutations annoncées du virus. Mais en attendant la décision des tribunaux saisis, le sport chez soi est plus que de mise. Mais comment faire du fitness à la maison?

Quelques muscles à travailler?

Les coachs de fitness recommandent souvent de faire travailler les muscles les plus puissants du corps. Les citoyens reconfinés peuvent alors, grâce à de petits exercices chez eux, développer ces organes.

Le fessier

Le muscle du fessier est en réalité le plus puissant. Il permet de se lever, de marcher et de faire mouvoir le corps. Il est aussi utile à l’esthétique, d’où la nécessité de le renforcer via des exercices précis.

Le squat pulse, par exemple, tonifie rapidement ce muscle. Pour le pratiquer, le sportif se met debout, les pieds bien écartés. Il fléchit ensuite légèrement les genoux, le temps de pousser ses fesses en arrière. Puis il effectue plusieurs séries de montées et descentes.

Le pont du Glute s’effectue, quant à lui, le dos allongé au sol. Pour le réussir, il faut plier les genoux en étant couché. Les pieds maintenus au sol, le sujet soulève ses hanches à plusieurs reprises.

Le donkey Kick est la solution alternative pour ceux qui ne veulent rester ni debout ni assis pour muscler leur fessier. Il suffit donc de se mettre à quatre pattes. On soulève alors une jambe jusqu’à ce que le corps forme une ligne droite. Pendant ce temps, l’autre jambe est fermement maintenue plié à 90 ° au sol.

Les pectoraux

Les muscles pectoraux sont ceux situés au niveau de la poitrine et du thorax. On peut également faire travailler chez soi à travers le développé-couché et les pompes. Le premier exercice physique s’effectue à l’aide d’un banc et d’une barre. Couché sur un banc et les pieds écartés au sol, vous saisissez votre barre. Faites-la descendre très lentement jusqu’à la poitrine. Ce geste peut être ensuite répété à plusieurs reprises. En outre, les pompes sont une pratique assez populaire. Le sportif se met à l'horizontale au sol, les mains aplaties. Dès lors, il descend et remonte son buste tout en maintenant les mains fixes.

Le soléaire

La masse musculaire du mollet se situe derrière la jambe. Elle est constituée de gastrocnémiens médiaux et latéraux. Son rôle est de stabilizer la jambe lorsqu’elle est en action. Développer un tel muscle participe donc à un meilleur équilibre du corps. Il faut surtout préciser que ce muscle optimise aussi le retour veineux. Mais comment le faire chez soi? Le pratiquant peut s’adonner au chameau. C’est en effet un exercice amusant pour lequel le pratiquant aura besoin d’une autre personne pour l’aider. Le sujet tient alors fermement un mât fixe. Il endosse ensuite son partenaire jusqu’au coccyx. Dans cette posture, le sportif peut décoller et reposer ses talons plusieurs fois. Le saut à la corde est aussi une solution efficace pour muscler ses mollets. D’ailleurs, pour un meilleur résultat, il est conseillé de faire cet exercice chez soi au moins 3 fois par semaine. Mais les exercices physiques ne sont pas le seul moyen pour se muscler chez soi.

L’électrostimulation: de la musculation sans effort

L’évolution technologique n’épargne pas aussi le secteur du sport. C’est le cas des machines d’électrostimulation qui permettent de gagner du muscle sans aucun effort physique. Mais comme expliqué ici, ces appareils ne sont pas si récents que cela.

Ils sont le fruit d'une technique améliorée qui …

Laisser un commentaire