La forme physique de Sharjeel Khan «  n'est pas excellente '' mais il reste un vainqueur – Babar

Babar Azam a soutenu le retour du batteur d'ouverture Sharjeel Khan pour livrer malgré les inquiétudes sur sa forme physique, ce que le capitaine pakistanais a reconnu comme "pas génial". Il a cependant insisté sur le fait que Khan reste un vainqueur du match, c'est pourquoi il fait partie de l'équipe.

"Il ne peut pas être Shadab (Khan) à la fois, mais vous devez quand même le porter", a déclaré Azam. "Je suis d'accord que sa forme physique n'est pas excellente, mais nous l'amènerons à la hauteur. Sa forme en ce moment peut nous aider et il est l'un des meilleurs ouvreurs. J'ai joué avec lui à Karachi Kings et il peut soulager la pression. et changer totalement le jeu.

"Nous travaillons sur sa forme physique et vous verrez une différence. Je ne l'ai jamais demandé en ODI mais pour le cricket T20, qui est un format court, vous pouvez vous ajuster."

Khan est retourné sur le circuit national l'année dernière après avoir purgé une interdiction de 24 mois pour son rôle dans le scandale de fixation des spots PSL de 2017. forme dans le PSL, cependant, qui comprenait un siècle contre Islamabad United. Il était le troisième meilleur buteur de la PSL inachevée de cette année, derrière Mohammad Rizwan et Azam, mais avec un taux de grève en plein essor de 170,94, ce qui était bien devant les deux autres.

Alors que le gros de Khan est venu pour examen, le sélecteur en chef Mohammad Wasim a déclaré publiquement que le Pakistan modifiait les critères de remise en forme, ce qui rendait moins rigoureux la possibilité de faire de la place à des joueurs habiles.

Khan était un talent prometteur pour le Pakistan avant son interdiction. Il a joué 25 ODI, 15 T20I et un Test et s'est bâti à cette époque la réputation d'être un batteur percutant. Mais le Pakistan a bien fait sans lui quand il était absent aussi, grimpant à la première place du cricket T20I, bien qu'ils aient glissé de là depuis.

Le changement d'avis sur la forme physique a marqué un demi-tour de la part du CCP, car l'ancien entraîneur-chef Misbah-ul-Haq et le directeur général Wasim Khan étaient moins ouverts à la sélection de joueurs dont la forme physique faisait défaut. Azam, le capitaine pakistanais dans les trois formats, est moins rigide sur le plan idéologique en matière de forme physique et est ouvert à faire appel à des joueurs qui apportent de la valeur par d'autres moyens.

"Je ne sais pas pourquoi il y a une impression que sa condition physique n'est pas assez bonne", a déclaré Azam lorsqu'on lui a posé des questions spécifiquement sur Khan et son alignement. "Il a joué au cricket de quatre jours, à un tournoi d'une journée et à la PSL également, donc je ne pense pas qu'il y ait de problème. Il est un vainqueur de match et nous nous concentrons également sur sa forme physique. super et il n'y a pas de problème donc il fait vraiment partie de l'équipe et nous devons le soutenir pour le bien. "

ESPNcricinfo comprend qu'Azam n'était pas satisfait de certains aspects de la sélection et il a confirmé qu'il y avait des différences avec le sélecteur en chef. "Je pense que si ces choses restent dans la salle de réunion, cela devrait être une bonne chose", a-t-il déclaré. "Quand il y a des débats, ils sont bons pour l'équipe. L'accord et le désaccord sont des processus naturels qui se produisent lorsque nous parlons.

"Mais nous devons le garder dans la salle. Ce n'est pas mon équipe, c'est notre équipe. Je comprends les protocoles de sélection et mon rôle est de jouer le meilleur XI possible et d'utiliser les joueurs que nous avons."

Le Pakistan joue trois ODI et quatre T20I contre l'Afrique du Sud avant de se rendre au Zimbabwe, où il est prévu de disputer deux matchs de test et trois T20I.

Laisser un commentaire