La France 12e au classement du «body positive» dans les médias

La marque Reebok a réalisé une étude sur le mouvement «Body positive» et sa couverture médiatique dans le monde, mis en lumière les pays et les influenceurs Fitness les plus inclusifs en 2021. Le mouvement Body positive a reçu un écho international avec plus de 14 , 5 millions de posts mentionnant le hashtag «body positive» sur Instagram. Selon l'étude Reebok, au Royaume-Uni le mouvement «body positive» a reçu un écho important dans les médias, ouvrant la voie à un paysage médiatique plus positif. Il s'agit du pays qui obtient le meilleur score, suivi de près par les États-Unis, puis par l'Irlande qui ne se contente pas de bénéficier de la plus grande couverture médiatique sur le sujet de l'inclusivité corporelle mais qui arrive en troisième position grâce à un score global de 8,20.

En comparaison avec ses voisins européens, la France a encore de nombreux efforts à fournir en matière d’inclusivité et de diversité dans le paysage médiatique. Seuls 494 articles de presse ont été publiés en 2020 dans l'hexagone, soit 8 fois moins d'articles au Royaume-Uni (4245). Au niveau international, la France obtient un score global de 2,86 et se classe au 12e rang du classement, loin derrière le Royaume-Uni (8,84) et l'Irlande (8,20). Selon l’étude, le Royaume-Uni compte le plus grand nombre d’influenceurs adhérant au mouvement inclusif, encore une fois devant la France et les Pays-Bas. 8,37% des articles réalisés par les influenceurs fitness anglais les plus populaires concernent le sujet de l'inclusivité.

En France, les influenceurs semblent moins suivre le mouvement que le reste de l’Europe. Seulement 4,30% des posts réalisés par le top 10 des influenceurs fitness traitent de l’inclusivité. Comparé au Royaume-Uni, où ce type de post est plus répandu (8,37%), la France est en retard pour ce qui est de rendre plus inclusive et représentative de la diversité des corps. Au Royaume-Uni, la positivité corporelle a gagné une tribune au sein des écoles permettant aux enseignants d'éduquer les élèves sur l'importance de valoriser leur propre individualité: "On inculque à la nouvelle génération la confiance en soi, l'estime de soi et l'importance de la santé mentale, tant à l'adolescence qu'à l'âge adulte. Une étude de la Fondation pour la santé mentale (MHF) a montré qu'une mauvaise image corporelle affectée tous les âges et tous les sexes, provoquant chez un tiers des adultes un sentiment d'anxiété ou de dépression et chez un sur huit des pensées suicidaires », a déclaré Melissa Howard, fondatrice de The Confidence Academy.

Etude Reebok
Etude Reebok
Etude Reebok

Laisser un commentaire