La rue de Londres se prépare pour le fitness au milieu d'une pandémie

LONDRES, ONT. –
Deux moniteurs Goodlife Fitness ont pour mission de motiver leurs voisins à bouger, dans le confort de leurs plongées.

Chaque dimanche matin sur la rue Christie, les voisins se réunissent pour un cours de conditionnement physique en plein air, dirigé par les instructeurs Mo Hagan et Sarah Langford.

Le groupe se réunit depuis avril dans la rue, restant physiquement éloigné les uns des autres et limitant le nombre de personnes à 25 personnes.

«J'ai livré des invitations aux voisins, mais une fois que les gens nous ont entendus, nous ont vus et ont capté les ondes pour ainsi dire, cela s'est fait», dit Langford.

Hagan et Langford disent que le cours en plein air a été déclenché après la fermeture des gymnases au plus fort de la pandémie.

«Nous voulions redonner de l'énergie aux gens… nous enseignons cette classe standard de cardio-training, de poids corporel, de musculation debout et plus encore», explique Hagan.

Peu importe votre niveau de forme physique ou votre âge, tout le monde est le bienvenu pour rejoindre le cours.

"C'est incroyable. Je n'ai jamais pensé que je ferais de l'aérobic à nouveau, je ne l'ai pas fait depuis de nombreuses années », déclare Beverley, 83 ans,« je suis ici depuis que nous avons commencé. Je n’ai manqué aucun cours. »

Le cours de musculation intègre tous les genres de fitness, y compris le yoga et la boxe, tout en gardant tout le monde physiquement éloigné à l'extérieur.

«C’était tellement agréable d’avoir juste une excuse pour sortir de la maison, voir des visages amicaux tout en restant en forme pendant cette période étrange et sans précédent», déclarent Erin et Matt Gowdy.

Alors que la classe a encouragé l'exercice pendant une pandémie, elle a également développé des amitiés entre voisins.

«J’ai vécu là-dessus pendant plus de 25 ans, et je connaissais un quart des voisins par leur nom. Maintenant, je les connais tous par leur nom, je connais leurs enfants, leurs chiens, c'est une communauté », dit Hagan.

Le groupe de Christie Street prévoit de poursuivre sa tradition tout au long des mois d'hiver malgré la réouverture des installations de fitness.

«Nous espérons inspirer d’autres à faire cela dans d’autres quartiers afin que les gens apprécient ce que nous apprécions, et nous serons heureux de vous aider», déclare Langford.

Willingdon Avenue a également lancé un cours de conditionnement physique dirigé par Langford, les vendredis à 9 h.

Laisser un commentaire