Le club de remise en forme Baylor pour femmes fait équipe avec les studios et salles de sport Waco

Des femmes de différents milieux de fitness se réunissent en tant que communauté tout en s'entraînant dans les studios et gymnases Waco.
Gracieuseté de Baylor GAIN

Par Caitlin Erramouspe | Journaliste

GAIN à l'Université Baylor, le club de remise en forme pour femmes de Baylor, s'associe à des studios et des salles de sport de Waco pour offrir aux étudiantes la possibilité de trouver une communauté avec laquelle s'entraîner.

Le groupe s'associe à jusqu'à trois gymnases et studios différents par semaine. En faisant cela, les membres trouvent des entraînements qui fonctionnent pour eux.

Chaque studio ou salle de sport avec lequel GAIN s'associe a la possibilité de faire de la publicité et d'atteindre son marché cible de étudiantes. Certains entraînements récents ont été réalisés avec D1 Waco, Orange Theory, CrossFit 15:10, 9Round et Refit. Tous les entraînements suivent les directives COVID-19 et sont facultatifs pour les membres.

De nombreux membres se sont inscrits au studio ou au gymnase qu'ils ont visité. Albuquerque, N.M., senior Ashley Cooper a décidé d'être membre de D1 Waco après avoir travaillé là-bas avec GAIN.

«Ils nous ont donné beaucoup et c’était si difficile, mais c’est pour cela que j’ai aimé. J'y vais presque tous les jours maintenant parce que la communauté y est incroyable », a déclaré Cooper.

Le propriétaire de D1 Waco, Kevin Engelbrecht, a déclaré qu'il se consacrait à encourager les modes de vie positifs pour les étudiants de Baylor et que faire équipe avec GAIN était une façon de le faire.

«Ils ont tendu la main dans le but de trouver un endroit passionnant qui pourrait accueillir en toute sécurité leur grand groupe, et notre installation intérieure ultramoderne était parfaite», a déclaré Engelbrecht.

Lakeside, Californie, junior Erin Lynes est présidente du club.

«Mon aspect préféré de GAIN à l'Université Baylor est notre inclusivité et notre diversité. Nous avons des femmes de tous les niveaux de condition physique, de toutes les origines et de toutes les classes », a déclaré Lynes.

Le groupe faisait à l'origine partie d'un groupe national appelé CHAARG. La section a été fondée à l'automne 2019, mais les dirigeants ont rapidement découvert que les étudiants estimaient que l'adhésion était trop chère. GAIN a ensuite été créé pour permettre la planification d'événements indépendants et de meilleurs prix pour les étudiants. Ce n’est que la deuxième année du groupe sur le campus.

Il y a un total de 115 membres à ce jour. Au début du semestre, il n'y en avait que 30. Il y a actuellement une liste d'attente à rejoindre car le groupe est à son nombre maximum d'adhésion actuel.

«Il y a un besoin sur les campus universitaires pour fournir un environnement inclusif pour que les femmes s'impliquent dans la forme physique et explorent le bien-être, et GAIN est là pour faire exactement cela», a déclaré Lynes.

Laisser un commentaire