Le secteur du fitness espère une réouverture définitive

Les propriétaires de salles de fitness sont satisfaits de la reprise de leurs activités à partir du 9 juin et souhaitent que cette réouverture soit définitive, sans risque de devoir à nouveau fermer leurs portes, réagit Fitness.be. Selon la fédération sectorielle des centres de fitness, de nombreuses salles sont déjà équipées pour éviter la propagation du coronavirus.

Mardi, le comité de concertation a décidé que les salles de fitness pourraient ouvrir à partir du 9 juin, des protocoles relatifs à la ventilation et l'utilisation obligatoire d'un appareil de mesure de la qualité de l'air. Ouverture pour 50 personnes à l'intérieur et 100 à l'extérieur, à l'exception des sports de contact. Et dès le jeudi 1er juillet, plus aucune limitation ne sera édictée pour le sport non professionnel

Nous recevons des témoignages difficiles

Pour Philippe De Jaegere de Fitness.be, il s'agit d'une excellente nouvelle pour un secteur gravement touché par la crise et fermé depuis plusieurs mois. "Nous sommes très heureux qu'on nous offre enfin des perspectives. Nous espérons que les autorités s'y installeront car une nouvelle fermeture serait très dommageable, ce n'est pas une option", prévient-il."Nous recevons des témoignages difficiles car les professionnels doivent faire face à des frais importants, notamment pour les machines de musculation."

Relativement flou

"On se réjouit évidemment de voir arriver le 9 juin", déclare pour sa part Serge Mathonet, directeur de l'AISF-AES, Association interfédérale du sport francophone,"mais en pratique, cela reste pour le moment relativement flou".

Il va nous falloir des précisions pour ce qui est des protocoles. Ils doivent être adaptés à ces nouvelles mesures dans un délai suffisant pour que le secteur puisse les mettre en place sereinement. Une interrogation essentielle demeure concernant la ventilation et l'obligation de procéder à des mesures du taux de CO2 pour l'indoor», dit encore Serge Mathonet.

Nous attendons maintenant l'arrêté ministériel

"Que faudra-t-il prévoir pour les vestiaires, les douches? Que sera-t-il possible de faire? Nous attendons maintenant l'arrêté ministériel qui nous permet des éclaircissements à ce sujet car nous devons nous organiser, prévoir un planning, rappeler des coachs. Tout ça ne s'improvise pas". La définition de ce qui est un sport de contact n'est pas non plus totalement claire, selon le directeur de l'AISF-AES.

L'association espérait aussi que le sport en extérieur peut reprendre plus tôt. De même que la date du 1er juillet – un jeudi – pour le début des stages n'est pas idéale, étant donné le fait qu'elle n'est pas en début de semaine.

Difficile pour les stades

"Fin juin aurait été mieux", selon Serge Mathonet."Pour les sports dont la saison se tient de fin août à mai / juin, cette reprise arrive trop tard mais pour d'autres disciplines, comme le tennis par exemple, on pourrait envisager des compétitions d'été ", estime le patron de l'AISF-AES.

"De manière générale, de mini-compétitions d'été serait une bonne chose à choisir afin d'encourager la reprise de la pratique sportive dans la perspective de septembre et de l'ouverture de la nouvelle saison". En Flandre, chez Sport Vlaanderen, sur la relaie les mêmes demandes d'éclaircissements sur les protocoles à suivre et la définition d'un sport de contact.

Économie lente

Le secteur du fitness, est caractérisé par une note d'économie lente encore Philippe de Jaegere. La population ne reprendra pas immédiatement ses habitudes et un retour à la normale n'interviendra sans doute pas avant septembre ou octobre.


►►► A lire aussi: Coachs sportifs: comment ont-ils tenu le coup durant ces mois de fermeture?


La fédération, qui regroupe plus de 400 membres, assure que les salles de fitness sont préparées à cette reprise et ont déjà du matériel demandé. "La majorité des salles ont un système de ventilation mécanique", confirme Philippe De Jaegere.

Fitness.be souligne par ailleurs que ses membres contribuent à la bonne santé de la population et au renforcement de la résistance physique, particulièrement importants en cette période de pandémie.

_fbq.push(('addPixelId', '774289892684822')) })() window._fbq = window._fbq || () window._fbq.push(('track', 'PixelInitialized', {})) }

Laisser un commentaire