Les femmes de Windies se concentrent sur le fitness pendant la pause COVID-19

ROSEAU, Dominique (CMC) – Les Antilles Les femmes ont mis l'accent sur la forme physique, même si la nouvelle pandémie de coronavirus a exclu toute possibilité d'action sur le terrain dans un avenir prévisible.

La sélectionneure principale Ann Browne-John a déclaré que chaque membre de l'équipe avait reçu des plans de remise en forme, leur permettant de rester en forme en vue de la reprise du cricket international.
"En attendant, du point de vue de l'équipe senior, je suis conscient que tous les entraîneurs et tout le personnel de formation ont donné aux filles du travail pour faire ce qu'elles peuvent faire à leur domicile même si elles sont en lock-out", Browne- John a dit à DBS Radio ici.

«Nous avons vu des vidéos où tant de gens travaillent dans leurs gymnases à domicile, sur leurs balcons, dans leurs cours, donc nos filles font de même, et elles ont leurs programmes et nous espérons quand elles pourront revenir au camp ou quand nous serons en mesure de recommencer n'importe quelle série, qu'ils seront en forme, impatients et prêts à partir.
«Je sais donc que les entraîneurs sont constamment en contact avec eux et nous espérons que nous réussirons tous en toute sécurité», a-t-elle déclaré.

Les femmes des Antilles se préparaient à un calendrier chargé avant le déclenchement de la crise COVID-19 qui a perturbé l'itinéraire des Caraïbes et du cricket mondial.

Les équipes régionales devaient participer pour leurs territoires respectifs à la Coupe Super50 régionale en Guyane à partir du mois dernier, avant d'affronter les femmes sud-africaines dans une série internationale d'un jour de cinq matchs du 30 mai au 10 juin en Jamaïque et à Trinidad et Tobago.

Ils devaient également participer aux éliminatoires de la Coupe du monde au Sri Lanka en juin et juillet, en préparation de la Coupe du monde des 50 ans de l'année prochaine en Nouvelle-Zélande.

Bien qu'aucune affectation internationale n'ait été officiellement annulée, il est très peu probable qu'elles aient lieu, laissant le côté caribéen sans pratique de match.

Cependant, Browne-John a déclaré que la sécurité de tous les joueurs au milieu de la pandémie restait la priorité des administrateurs.
«Le coronavirus affecte tous les aspects de la vie dans le monde entier. C'est quelque chose qui est sans précédent et qui affecte également les sports, les sportifs et les sportives du monde entier. Comme le public caribéen le sait, le cricket n'a pas été épargné, il a donc gravement affecté non seulement le cricket masculin mais aussi le cricket féminin, les garçons, les juniors et tout le monde.

«C'est arrivé à un moment où les femmes des Antilles avaient beaucoup de cricket devant nous parce que l'Afrique du Sud était censée venir… et ensuite nous étions censés avoir les éliminatoires de la Coupe du Monde et avant cela nous avions le tournoi régional… et les Under- Tournoi de 19 filles qui devait se tenir à Trinité-et-Tobago », a déclaré Browne-John.

"Mais cela a touché tout le monde, et nous devons juste nous assurer que les joueurs restent en sécurité, que lorsque tout sera terminé, nous aurons tous les joueurs disponibles pour revenir au cricket."

Les Antilles ont connu une mauvaise performance lors de la Coupe du monde T20 en Australie plus tôt cette année quand elles n'ont pas atteint les demi-finales pour la première fois en six matches, après avoir remporté seulement un match sur quatre pour terminer troisième de leur groupe.

Vous pouvez désormais lire l'ePaper Jamaica Observer à tout moment et en tout lieu. Le Jamaica Observer ePaper est à votre disposition à la maison ou au travail, et est la même édition que la copie imprimée disponible sur http://bit.ly/epaperlive

Laisser un commentaire