Les fitness jurassiens montent au front

Les fitness jurassiens se mobilisent face aux fermetures ordonnées en fin de semaine passée. Romain Brucker, directeur du club de bien-être physique à Delémont, a décidé de lancer une pétition en ligne et de solliciter une rencontre avec le gouvernement pour demander la réouverture des salles de sport. Sa démarche est soutenue par quasiment tous les fitness du canton. Ceux-ci ont dû fermer leurs portes vendredi soir conformément aux dernières mesures annoncées par l’exécutif pour enrayer la progression du coronavirus.

Cette décision est incompréhensible pour Romain Brucker. «Il n’y a eu aucun foyer ou cluster dans nos établissements. On ne comprend pas les raisons de cette fermeture. La fédération nous a transmis un plan de protection que l’on a mis en place », souligne le directeur du club de bien-être physique. Romain Brucker avance également une certaine inégalité de traitement par rapport aux piscines et autres centres de loisirs qui peuvent, eux, rester ouverts.

Les responsables des jurassiens de fitness sont prêts à mettre en place de nouvelles mesures sanitaires s’il le faut. Ils nécessitent également des aides financières pour faire face à la situation. Romain Brucker estime que les fermetures actuelles pourraient conduire à certains fitness à la faillite. / alr

Laisser un commentaire