Les gymnases du Nevada et les bars qui ne servent pas de nourriture peuvent rouvrir vendredi

CARSON CITY – Plus de routines quotidiennes du Nevada reviendront vendredi, avec des limites, alors que le gouverneur Steve Sisolak a annoncé mardi soir l'assouplissement supplémentaire des restrictions COVID-19, y compris les rassemblements pour les services religieux et la réouverture de plus d'entreprises, comprenant des bars et des établissements de santé.

Le gouverneur, qui a annulé son briefing en direct mardi en raison d'une éventuelle exposition au coronavirus, a annoncé la nouvelle dans un communiqué de presse et une courte conférence téléphonique avec les journalistes. Le Nevada entrera dans la phase deux de son plan de réouverture de l'économie et d'autres parties de la vie quotidienne arrêtées par la pandémie de coronavirus.

L'entrée dans la phase deux signifie qu'un éventail beaucoup plus large d'entreprises qui ont été fermées depuis que le gouverneur a fermé les entreprises non essentielles à la mi-mars pourra à nouveau ouvrir leurs portes aux clients, y compris les bars qui ne servent pas de nourriture, les spas et les centres de massage, salons de tatouage, gymnases et autres installations de remise en forme, aires de loisirs et piscines, cinémas et plus encore.

Sisolak a annoncé la semaine dernière que les casinos et autres opérations de jeux, l’élément vital de l’économie touristique de l’État, étaient en voie de rouvrir à partir du 4 juin si les tendances se maintenaient. Mardi, Sisolak a déclaré qu'ils étaient toujours sur la bonne voie et qu'il avait déclaré au président de la Gaming Control Board de l'État qu'il se sentait "confiant dans la date cible du 4 juin".

"Nous accueillerons certainement les visiteurs au Nevada le 4 juin", a-t-il déclaré. "Nous avons pris toutes les précautions possibles. Je ne pense pas que vous allez trouver un endroit plus sûr que Las Vegas le 4 juin avec les protocoles que nous avons mis en place, les tests que nous avons mis en place. "

Sisolak modifie également son interdiction de rassemblement, changeant les restrictions d'interdire les groupes de 10 ou plus en interdisant les groupes de 50 ou plus. Avec cela, le gouverneur a également annoncé que les lieux de culte pourront à nouveau organiser des services en personne tant qu'ils maintiendront la participation en personne à moins de 50 et respecteront les directives de distanciation sociale, y compris en gardant les gens à 6 pieds l'un de l'autre.

"Je suis convaincu que les chefs religieux suivront les directives et les restrictions nécessaires pour protéger la santé et le bien-être de leurs communautés", a déclaré le gouverneur dans son allocution.

La nouvelle phase d'assouplissement des restrictions intervient environ trois semaines après que Sisolak a autorisé la réouverture des magasins de détail et des restaurants à 50% de leur capacité.

Le gouverneur a noté les tendances positives dans tous les domaines: le taux de personnes testées positives a diminué pendant 31 jours et est maintenant de 6,5%. Les hospitalisations ont diminué pendant 35 jours. Les capacités de test et de laboratoire continuent de croître et ont dépassé l'objectif de 4 000 tests par jour. Lundi, 9 325 résultats de tests ont été rapportés, a déclaré Sisolak. Les efforts de recherche de contrats se développent également.

Malgré les reculs supplémentaires, le gouverneur a de nouveau exhorté les gens à porter des couvre-visages en public et "à maintenir au moins six pieds de distance sociale lorsque vous êtes en public et autour des gens d'autres ménages".

S'adressant aux journalistes mardi soir, le gouverneur a déclaré que le calendrier de la phase deux serait similaire à la phase initiale, d'une durée de deux à trois semaines.

«Ça pourrait aller un peu plus lentement que ça. Nous pourrions avoir à revenir en arrière si les données ne continuent pas de la manière que nous aimons les voir ou si les chiffres ne semblent pas bons », a-t-il déclaré. "Vous avez besoin de 14 jours pour avoir une idée de la façon dont ces choses progressent."

Le personnel du gouverneur a déclaré que des directives et des orientations officielles pour les industries seront publiées mercredi.

Sisolak avait initialement prévu 17h30. conférence de presse pour faire l'annonce, mais l'a annulée peu avant cette heure de début après avoir été informé qu'il pourrait avoir été potentiellement exposé au virus lors d'une visite qu'il a effectuée sur un lieu de travail la semaine dernière «où un employé – qui n'était pas dans le bâtiment à l'époque – a depuis rapporté des tests positifs pour COVID-19. "

"Je veux être clair: je me sens bien et je ne ressens aucun symptôme de COVID-19", a déclaré le gouverneur dans sa déclaration. «J'espère que les Nevadans pourront l'utiliser comme une leçon d'apprentissage, si vous avez été exposé, ou si vous connaissez quelqu'un qui a été exposé, passez un test, même si vous êtes asymptomatique. C'est si facile."

Il a ensuite refusé, à la demande des journalistes, de donner plus de détails sur les circonstances de sa possible exposition.

Contactez le journaliste de Capital Bureau, Bill Dentzer, à bdentzer@reviewjournal.com. Suivre @DentzerNews sur Twitter. Contactez le chef du Bureau de la capitale Colton Lochhead à clochhead@reviewjournal.com @ColtonLochhead sur Twitter. Le rédacteur Mike Shoro a contribué à ce rapport.


Laisser un commentaire