Les vrais effets … du Barreshape, le mélange de fitness et de danse

«Je ne peux pas venir ce soir je vais au BarreShape®», «Où ça? Au pôle dance? ». Avant de pousser la porte du 86 rue Quincampoix, studio parisien où se pratique cette discipline, il vous faudra intégrer les rudiments explicatifs. Postures de danse classique, fitness mais aussi pilates en trois ingrédients majeurs. Une fois cette explication donnée, vos interlocuteurs ne comprendront toujours pas de quoi vous parlez. Vous vous retrouvez donc à «mimer» les exercices, souvent dans un lieu approprié.

Le BarreShape® fait partie de la grande famille du «néo-ballet», qui rassemble les sports inspirés de la danse classique. La discipline a aussi son goût outre-Atlantique, Mary Helen Bowers, et ses adeptes, les Anges de Victoria's Secret. Son empire s'appelle Ballet Beautiful, sa chaîne YouTube, régie par vidéos et son compte Instagram, affiche des photos compliquées avec Liv Tyler, entre autres. La version française, elle, ne demande pas tant d'efforts vestimentaires. Yoga, yoga, yoga. Avis à ceux qui ont déjà envie de sauter le pas: rencontre avec un sport qui a déjà conquis le cœur de Mathilde Lacombe, et bien d'autres, au vu de la planification du cours qui affiche toujours complet.

À lire aussi » Alimentation, renforcement musculaire … Les conseils des pros pour se sculpter un corps de danseuse

Les origines du BarreShape

Le studio BarreShape® ouvert ses portes en 2018 à Paris

Cette ancienne galerie d'art transformée en studio de danse. Des collations et autres jus de fruits bio sont proposés en arrivant. Les gels douche, déodorants, crèmes de la marque sont rituels dans les vestiaires.

Virginie Kahn

Inspirée de ses expériences de danseuse aux États-Unis et en Grande-Bretagne, Géraldine Werner aurait voulu rendre les bienfaits de la danse classique accessibles à toutes. Professeure de danse, elle s’ouvrait tout au long de son parcours dans d’autres disciplines telles que le pilates et le fitness à la barre, et réalise l’intérêt de mixer ces pratiques. En 2014, elle fonde la méthode BarreShape®, un cours de sport qui en devient plusieurs, inspiré des Barre Classiques.

Nous avons déjà utilisé des accessoires qui n'excèdent pas le kilo, mais qui n'ont pas de bras surgelés. This place to work with the body of the body of barrehaphape®. Le choix d'une musique rythmée (à aucun moment n'est diffusé du classique) . En 2018, Géraldine Werner ouvre son premier studio dans le IIIe arrondissement de Paris et embauche des professeurs qui s'approchent des quatre monnaies du monde, mais qui font également de leurs carrières professionnelles dans la danse.

C'est pour qui?

La phraseCe n'est pas votre ballet grand mère», (Ce n'est pas le ballet qu'a connu votre grand-mère, en français) le mantra du studio, est inscrit sur les murs du passage aux salles. Pour autant, il n'y a pas d'âge pour s'inscrire aux cours. Les «Barre Queens», comme certains nomme les adeptes du BarreShape®, peuvent avoir entre 17 et 77 ans, alors ils sont volontaires! En effet, dans les cours, les âges et les niveaux sont confondus et opposés à certaines salles, l'ambiance est sympathique et bienveillante, les adeptes n'étant visiblement pas là pour se regarder.

S'il vous faut forcément avoir fait dix ans de remise en forme ou de danse classique avant, il est important, selon nous, de même avoir quelques bases afin de mieux réaliser les postures qui s'enchaînent assez vite. Pour les vraies débutantes et / ou non sportives, rien n’est inaccessible tant que l'on va régulièrement, sans hésiter à demander des conseils aux professeurs de fin de cours.

Le type de séance

Géraldine Werner, au premier plan, est un ancien juriste devenu professeur de danse

La méthode BarreShape® est un mélange de fitness à la barre, de pilates et de danse classique.

Virginie Kahn

Si la méthode est la même, les exercices sont différents. «Nous essayons de ne pas vous ennuyer», explique Géraldine Werner. Les cours ne se ressemblent pas, ils se font par des exercices sur des tapis avant de passer à la barre et de repasser par le sol, notamment pour les abdos.

Celles qui pensent se retrouver sur une barre de sol ou de danse classique font fausse route. Le fitness fait partie intégrante de la pratique. Lors du passage à la barre, des élastiques ou des ballons sont souvent utilisés. Un ballon coïncide entre le derrière de la cuisse et le mollet, vous éviterez la jambe pour faire des mouvements circulaires ou de bas en haut. La jambe au sol est, elle, en demi-pointe et le bras en troisième position (au-dessus de la tête). Les grands jetés et les positions d'équilibre incorporent souvent le travail à la barre. Des exercices de gain au sol, d'abdominaux, de fessiers ainsi que de mini-étirements entre chaque série également au menu des réjouissances. Lors de chaque posture, de nombreux muscles sont sollicités, suffisament pour ne plus savoir où. Respirez, soufflez.

Premières impressions et bilan

«Ce n'était pas du BarreShape®, mais un véritable bootcamp! Jamais plus je ne mets les pieds », ou encore« C'est plus que le crossfit, je ne m'attends pas du tout ». La première séance fait mal, et 55 minutes à regarder l'horloge en souffrant, c'est long. Surtout si cela fait plusieurs mois que l'on n'a pas fait de sport. Il faut attendre le troisième cours avant de trouver véritablement ses marques et de permettre à son corps de comprendre où on l'emmène. The well is to start with a well session. Vers la quatrième, sur transpire toujours autant, mais les mouvements sont …

Laisser un commentaire