Murray dit que des points d'interrogation subsistent sur la forme physique avant le retour

Andy Murray, double champion de Wimbledon, admet qu'il y a des points d'interrogation quant à savoir si son corps tiendra le coup alors qu'il se prépare à reprendre la compétition au Queen's Club.

Murray a eu du mal à revenir à son ancien niveau depuis qu'il a subi une opération de resurfaçage de la hanche en janvier 2019 avec des blessures insignifiantes limitant son temps de tournoi.

Il a raté l'Open d'Australie de cette année après avoir été testé positif pour COVID-19 et n'a pas joué de match depuis mars, mais est de retour pour le swing sur gazon menant à Wimbledon.

"Je me sens bien. Je ne me sens pas parfait, mais je me suis bien entraîné au cours du dernier mois, assez régulièrement", a déclaré lundi l'Ecossais de 34 ans.

"Je me suis entraîné à Wimbledon, et nous sommes venus ici ces derniers jours et avons eu quelques bonnes pratiques.

"Le point d'interrogation est évidemment de savoir si le corps tient le coup et je ne peux pas dire avec une grande certitude pour le moment si cela va se produire ou non."

Murray affrontera Benoit Paire lors de son premier match à Queen's mardi et bien qu'il ait remporté le titre à cinq reprises lors du traditionnel événement pré-Wimbledon, il n'a pas d'attentes élevées, il espère simplement pouvoir concourir.

"Si mon objectif est de devenir numéro un mondial ou de gagner des tournois majeurs, si c'est la seule raison pour laquelle je continuerais à jouer

tennis, ce qui n'est pas le cas, j'aurais arrêté il y a trois ou quatre ans", a déclaré Murray.

"La raison pour laquelle je joue toujours, c'est parce que j'aime jouer au tennis. Je veux continuer d'essayer et avoir toujours le désir d'aller là-bas, de concourir et de m'entraîner tous les jours pour essayer de m'améliorer et me donner une chance de continuer.

"Créez plus de souvenirs sur le terrain et obtenez plus de victoires."

Interrogé sur ses attentes pour Wimbledon, l'ancien numéro un mondial a déclaré que la priorité était de rester en bonne santé.

"À en juger par ce que vous pouvez voir sur les réseaux sociaux, beaucoup de gens pensent que je ne peux plus jouer et concourir à ce niveau", a-t-il déclaré. "Je ne sais pas quelles devraient être les attentes.

"Je ne veux rien promettre en termes de respect, car je ne me connais même pas exactement. Attendons de voir ce qui se passe, mais mon objectif et ma priorité est d'être en bonne santé."

Nos normes : les principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire