Omnisports – Coronavirus: comment continuer à faire du sport?

Aller nager quelques longueurs? Impossible. Taper des balles de squash ou de tennis? Même a choisi. Les sports collectifs? Évidemment, on oublie. Les salles de sport? Fermées. Un petit golf? Idem. Et la liste n’est pas exhaustive…

Alors que toutes les associations ont provisoirement fermé leurs portes, et que quasiment toutes les installations sont fermées, il va falloir se tourner vers d'autres horizons, ces prochains temps, pour continuer à faire un peu de sport. Et privilégié, comme il est fortement recommandé, une pratique individuelle.

Coronavirus: tout le sport à l'arrêt en Eure-et-Loir

1. Le footing

La course à pied devrait permettre à un grand nombre de sportifs de prendre l’air et de s’entretenir physiquement. Idem pour la marche rapide ou le roller par exemple, des activités qui peuvent également se pratiquer en solo. Le cardio étant la base de nombreuses disciplines, les sorties à pied offrant la possibilité d’entretenir le foncier ou de travailler la vitesse. Même si ce n'est pas forcément très ludique.

2. Le vélo

Comme la course à pied, le vélo semble un bon moyen de sollicitation des muscles et du cœur. Idéal pour s’oxygéner, se dégourdir les jambes et oublier un moment l’actualité anxiogène. En plus, les itinéraires devraient être clairement moins fréquents par les voitures ces prochaines semaines.

3. Le fitness

Même confiné, on peut toujours faire du sport dans son salon. Sans avoir besoin de matériel. Internet regorge de vidéos ou de chaînes Youtube pour ceux qui veulent suivre un programme de fitness. Abdos, fentes, pompes, dips, planches, sur en passe et des meilleurs: les exercices ne manquent pas, et ils s’effectuent sur une musique cadencée. Pas besoin d'un stade, quelques mètres carrés suffisent pour s'entraîner. Si vous avez quelques haltères à la maison dans une pancarte, vous pouvez aussi partir du renforcement musculaire. L'occasion de préparer le «corps d'été»… Et pourquoi pas s’essayer au yoga? Un peu de zénitude en ces temps troublés ne pourra assurément pas faire de mal…

4. Le e-sport

À défaut de pouvoir jouer au foot ou au tennis dans la vraie vie, il est encore possible de faire dans son canapé, avec les jeux vidéos. Beaucoup moins fatiguant – hormis pour les doigts – et beaucoup moins risqué surtout!

Épidémie du coronavirus Covid-19: nombre de cas, écoles fermées, annulations d'événements … Le point en Eure-et-Loir

Romain Léger

Laisser un commentaire