On Air Fitness veut accélérer

On Air Fitness prépare une prochaine ouverture à Stains et veut continuer à grandir pour profiter d'un marché de la forme toujours en expansion.

sur le logo de remise en forme de l'air

Après Chilly-Mazarin et Béziers en 2019, et Corbeil-Essonnes en janvier 2020, On Air Fitness prépare de nouvelles ouvertures en franchise, dont celle, prochaine, de Stains (Seine-Saint-Denis). Le concept a été créé en 2017 par Jacques Bolle. Licencié pendant longtemps du groupe Moving, il s’en est séparé, à l’amiable, après le départ du PDG et fondateur Charles Ellia. S’inspirant de concepts découverts en Allemagne, il transforme ses cinq clubs existants en région parisienne. Plus un million d’euros est investi pour réaliser les travaux. Il protège également la marque et le concept via les dépôts à l’Inpi. Une sixième salle, en franchise, voit ensuite le jour à Annecy. Puis une septième à Maisons-Alfort sur plus de 1 700 m². Celui-ci est devenu l’unité-pilote de la marque.

Des salles haut de gamme

Les clubs On Air Fitness sont des salles de sport premium qui ont été offertes pour offrir des conditions optimales. Déployées sur 900 m² au minimum, elles entendent proposer le meilleur du matériel: machines haut de gamme et connectées. Chaque salle propose de nombreuses activités: espace force, musculation guidée, cardio-training, mais aussi une zone spécifique dédiée aux femmes. Dans certaines d’entre elles, on peut accéder à des cours collectifs (zumba, yoga, pilates, body pump, cours Les Mills, etc.). On peut également s’y s’essayer au cross-training ou au parcours ninja. Quant à l’ambiance, elle repose sur l’alliance de la musique et d’un design urbain. Une stratégie de communication digitale complète l’ensemble. Le jeune réseau compte déjà 25 000 adhérents, pour un chiffre d’affaires avoisinant les 10 millions d’euros et une dizaine de clubs au total. Ouvrir une salle nécessite de broyeur d'un local important (autour de 1 000 m²) dans une zone de chalandise de 50 000 habitants et d'une minimum de 300 000 euros.

Laisser un commentaire