Post-Covid: Patrice Caradec (Bravo Club) plaide pour le zéro acompte à

TourMaG.com – Actuellement quelle est la situation pour Bravo Club?

Patrice Caradec: Depuis quelques mois, nous tâtonnons entre ouverture et fermeture.

Nous avons reçu beaucoup d'encouragements fin 2020, avec l'ouverture de notre club en République dominicaine. Nous avons d'ailleurs enregistré de très bons taux de remplissages, avec notre nouveau concept Bravo Club: une animation plus zen, le coach Fitness et le Maestro Bravo qui fait vivre la destination hors et dans le club.

Fin janvier, la situation sanitaire et les dernières annonces gouvernementales nous ont coupé les ailes. Nous avons ramené tous nos clients à la fin de leurs séjours puis nos animateurs. Nous avons ensuite fermé nos dates jusqu'au 8 mars. Nous avançons semaine après semaine. La décision d'annuler les départs est prix à 18 jours de la date de départ.

Dans ce contexte, février sera le premier mois sans activité.

Nous sommes bien sûr prêts à ouvrir dès que l'interdiction sera levée. Je pense que ce sera au mieux mi-avril.



TourMaG.com – Comment vous préparez-vous pour le printemps?

Patrice Caradec: Nous espérons ne pas évaluer le mois d'avril qui correspond à l'ouverture de nos clubs moyen-courrier.

Notre club en Sicile va ouvrir le bal dès avril, il est archi-complet dès l'ouverture. Début mai nous enchaînerons avec l'Espagne: Minorque, Majorque et Marbella, puis avec la Croatie et la Grèce (1 club en Grèce et deux en Crète). Enfin le 1er mai, nous ouvrons également Djerba en Tunisie.

N'oublions pas non plus Agadir au Maroc que nous avions ouvert pour les fêtes et que nous avons depuis refermé.

Laisser un commentaire