Quand le virus s’entraine au gym

Vous voulez un cas qui prouve noir sur blanc à quel point il est important de faire acception à la lettre les consignes sanitaires?

Ne cherchez plus: il y en a un juste devant vous.

Le Méga Fitness Gym, à Québec.

COMMENT SE PROPAGE UN VIRUS

Alors qu’au gym que je fréquente, on prend l’intégrité de la température de chaque client avant de laisser entrer, il semble que Méga Fitness Gym, on ne le faisait pas.

De plus, des clients s’entraînaient à moins de deux mètres les uns des autres et la protection individuelle offerte aux travailleurs était inadéquate.

Résultat: le gym est à l’origine d’une éclosion majeure dans la région. Plus de 140 cas positifs ont été directement liés à ce centre de conditionnement physique, et plus de 20 milieux de travail ont été infectés à cause du non-respect des règles sanitaires.

Tu veux savoir comment se propage un virus?

Eh bien, c’est comme ça.

Tu entres dans un lieu qui ne respecte pas les consignes. Tu attrapes le virus.

Puis tu vas travailler et tu rentres chez toi à la fin de la journée, et tu le donnes à d'autres personnes, qui le donneront à d'autres personnes, qui le donneront à d'autres personnes avant que qui que ce soit dans cette longue chaîne de transmission ne ressente que le moindre symptôme.

C’est pas plus compliqué que ça.

Oui, je sais, ce n’est pas nouveau, c’est comme ça que se transmettent depuis que le monde est le monde toutes les maladies contagieuses, que ce soit la grippe saisonnière ou la gastro.

Mais la COVID n’est pas une simple grippe.

Comme le propriétaire du Méga Fitness Gym vous le dira lorsqu’il sortira (on l’espère) de l’hôpital.

LE MOMENT «OUPELAILLE! »

Car, oui, j’espère sincèrement que le proprio du gym s’en remettra.

Même s’il s’il s’il s’il banalisera la situation.

Devant toutes les conneries qui circulent sur les réseaux sociaux, et tous les gérants d'estrade qui se prennent pour des épidémiologistes alors qu'ils arrivent à peine à faire la différence entre une grippe et un rhume, sans oublier la fatigue qui s'installe , pas étonnant que certaines personnes finissent par croire n'importe quoi.

Cela dit, tout comme certains trumpistes ont déchanté lorsqu’ils ont vu leur idole encourager les plus crackpots de ses adeptes à prendre d’assaut le Capitole, j’espère que ce qui est arrivé au propriétaire du Méga Fitness Gym allumera une petite lumière dans le cerveau de certains négationnistes de la pandémie.

Je ne cesse de me dire ça depuis le début de la crise.

Un jour, un complotiste, un antimasque ou une personnalité publique qui banalise le sérieux de la situation va se retrouver aux soins intensifs avec un tuyau dans la gorge, et, ce jour-là, plusieurs personnes qui partageaient son point de vue se diront: «Oupelaille! »

LA SOLUTION EST SIMPLE

La solution n’est pas encore très compliquée.

En fait, elle est très simple. Même un enfant de cinq ans pourrait la comprendre.

Le jour où un nombre critique de gens seront vaccinés, on pourra relâcher les consignes.

D’ici là, faut faire attention.

Masque, distanciation, lavage de mains, bulles familiales.

Combien de fois faudra-t-il le répéter?

Laisser un commentaire