Quimper – À Gym’in Fitness, l’espace fait la force




Conférence: 2 minutes

Grâce à son espace de 3 000 m² à Quimper, Fabrice Puddu, le gérant de Gym’in Fitness, n’est pas pris au dépourvu par les normes imposées pour la réouverture des salles de sport.

La plus grande salle de remise en forme de Bretagne se trouve à Quimper, à Locmaria exactement. Gym’in Fitness rouvrira ses portes à ses 1 000 abonnés à partir du 8 juin. Pas besoin d’haltères en ce moment pour se faire les muscles. Fabrice Puddu et ses coaches déplacent les machines pour occuper la surface importante de 3 000 m², afin de respecter les distances de sécurité imposées par le protocole sanitaire indispensable à une réouverture. «Nous ne voulions pas rouvrir sans avoir toutes les informations nécessaires, d’ailleurs nous avons reçu pendant la nuit du lundi à mardi à une heure du matin concernant les cours collectifs», explique Fabrice Puddu, gérant de la salle. «Au début, on ne disait que nous n’aurions pas de restrictions du nombre de gens pour les cours collectifs mais, finalement, il ne faut pas dépasser dix personnes par cours», dit-il. Grâce à ses multiples espaces, le club pourra assurer des cours en même temps. «Le règlement impose un certain nombre d'adhérents au mètre carré et quand survient ce type de crise sanitaire tout le monde est obligé de trouver des créneaux de réservation, de supprimer des cours, ce qui n'est absolument pas notre souci car nous avons de la place, beaucoup de place », se réjouit le gérant.

Quatre mètres carrés sont nécessaires autour de chaque machine. (Le Télégramme / Lannig Stervinou)


Pas encore de squash

Prévoyant, il note: «Aujourd'hui, nous sommes dans cette situation qui peut se terminer dans un mois et qui peut se reproduire dans six mois, alors nous mettons en place un système pour répondre à ces nouvelles problématiques sur la durée ». Déjà avant, en salle de sport, les utilisateurs posaient leurs serviettes éponge sur les bancs de musculation, désinfectaient leurs machines, au spray après l’effort. «C’est plus drastique au niveau de la superficie qui doit être respectée autour des machines. Et, pour l’instant, on ne peut pas reprendre le squash », explique-t-il. De même, le sauna est fermé ainsi que les vestiaires et les douches. «Nous appréhendons ces changements avec bonne humeur. Il y a assez de soucis à l’extérieur, nos adhérents n’ont pas encore dans leur club de fitness car tout est mis en œuvre pour qu’ils reprennent sereinement leur activité sportive », assure Fabrice Puddu. Il est ravi de voir qu’aucun habitué n’a demandé l’annulation de son abonnement et annonce: «Nous sommes en mesure d’accueillir encore plus de monde»

Laisser un commentaire