Renforcement musculaire à éviter – Men's Fit Club


Les culturistes et les haltérophiles apprennent souvent à concentrer leur entraînement sur la réalisation d'un certain nombre d'exercices visant à isoler divers groupes musculaires. Ces muscles comprennent des extensions de jambes et des mouches pectorales pour développer leurs muscles.

Comment éviter ces erreurs de construction musculaire
Cependant, il a été prouvé par des professionnels que des exercices tels que le squat et le développé couché ciblent simultanément un large éventail de groupes musculaires en les forçant à travailler ensemble pour effectuer les mouvements requis de l'entraînement en exerçant une quantité de stress accrue entraînant des gains musculaires plus importants. Donc, si vous voulez vous assurer que vos séances d'entraînement vous donnent les résultats que vous souhaitez, il est important de rester à l'écart de certains problèmes de construction musculaire.
Allan Hedrick Spécialiste certifié en force et en conditionnement à l'Air Force Academy de Colorado Springs. Il est notoire que le corps humain lit le stress physique imposé en demandant au tissu de l'hypophyse antérieure d'augmenter sa croissance. Aussi, pour contrebalancer l'effort supplémentaire ressenti pendant l'exercice. Ceci est communément appelé le fondement de la construction musculaire.

Sur la base de ce principe de base, la plupart des athlètes ont appris qu'un entraînement réussi doit impliquer certains niveaux de variété dans la routine. Ceci en plus d'un certain nombre d'exercices d'isolement. À la lumière de ce fait, les débutants à la construction musculaire sont généralement invités à tenir un journal des exercices effectués dans le cadre de leur routine d'entraînement. Porter une attention particulière aux exercices consistant en mouvements composés. Les exercices qui ne se situent pas dans une fourchette de 45 à 50% sont considérés comme la personne effectuant un entraînement basé sur une quantité défavorable d'exercices d'isolement.
Trop de formation non spécifique
S'engager dans une activité sportive supplémentaire parallèlement à l'entraînement de routine peut poser un grave inconvénient à la construction musculaire et augmenter les risques de blessures pour l'individu. Les tissus musculaires après une exposition à une activité stressante généralement associée à un entraînement de base nécessitent un minimum de quarante-huit heures de repos et de récupération pour s'adapter avec succès aux charges imposées pendant l'activité physique.

La plupart des hommes qui ont décidé de s'impliquer dans une activité sportive supplémentaire ont constaté qu'au fil du temps leur corps a déclenché la consommation de l'excès de carburant (calories) réservé essentiellement nécessaire au processus de reconstruction des tissus musculaires.
Trop de cardio
La plupart des athlètes tels que les joueurs de football professionnels qui s'y entraînent ont pu trouver un équilibre entre leurs activités sportives et leurs entraînements en réduisant au minimum leur entraînement cardio. Ils n'effectuent pas plus de vingt minutes et trois fois par semaine pour réduire l'effet de l'entraînement volant la masse musculaire. Les personnes qui ont déjà été en proie à cet échec ont pu constater une augmentation considérable de leur force globale et de leur masse musculaire dans les trois à quatre semaines suivant l'adoption de ce principe.

Ne pas garder un corps sain
Le maintien d'un corps sain est vital pour tout entraînement impliquant le développement de la masse musculaire et de la force. En tant que tels, l'alcool et le tabagisme sont largement considérés comme des facteurs intolérables dans l'industrie du fitness et de la santé en raison de leur tendance naturelle à promouvoir une variété de maladies telles que les accidents vasculaires cérébraux, le cancer et une série d'autres maladies liées à la santé visant à saper tous les efforts de musculation.
Ne pas arrêter votre habitude de fumer
Il a été médicalement observé que le tabagisme introduit le monoxyde de carbone chimique dans le système du corps humain, notoirement connu pour voler le corps de l'oxygène nécessaire pour stimuler la récupération musculaire et reconstruire, ce qui entraîne généralement une capacité musculaire très inefficace pour effectuer le travail requis pour être effectué en formation.
Boire trop de calories liquides
L'alcool qui est principalement consommé par une grande quantité d'hommes sous forme de bière est surtout connu pour couvrir les muscles abdominaux de couches de graisse bloquant les hormones responsables du développement de ces muscles. La consommation de boissons alcoolisées joue régulièrement un rôle de premier plan dans la baisse des niveaux de testostérone dans le corps, contribuant ainsi à la diminution de la masse musculaire.
Les hommes qui, en reconnaissance de leur santé et de leur forme physique, ont comme pratique obligatoire ont été régulièrement trouvés pour arrêter leurs habitudes de fumer et de boire en effectuant trente à quarante-cinq minutes d'exercice au moins trois fois par semaine pour contrôler leur poids corporel et limiter l'envie de fumée.

Laisser un commentaire