Roger Federer espère retrouver sa forme physique à «100%» à temps pour

Roger Federer espère être «à 100%» à temps pour Wimbledon alors qu'il se prépare à faire son retour à Doha cette semaine.

Federer, qui a eu besoin de deux opérations pour corriger un problème de genou de longue date, doit jouer à l'Open du Qatar cette semaine.

Le Suisse de 39 ans, avec 20 titres du Grand Chelem à son actif, a déclaré dimanche lors d'une conférence de presse: «Je suis très heureux de revenir jouer à nouveau à un tournoi. Ça fait longtemps. Je n'ai jamais pensé que cela prendrait autant de temps.

Federer, qui est triple champion à Doha mais n'y a pas concouru depuis 2012, affrontera le numéro un britannique et parfois son partenaire d'entraînement Dan Evans ou le Français Jeremy Chardy lors de son premier match.

Il a ajouté: «De toute évidence, en ce moment, j’ai l’impression qu’il s’agit de« voyons comment se déroulent les matchs, voyons comment l’entraînement se déroule avec tous les meilleurs joueurs et joueurs professionnels, et pas seulement les partenaires de combat ». J'ai joué beaucoup de deux contre un ces derniers mois et ainsi de suite.

«Je sais que je dois recommencer à m'entraîner après ici, donc de ce point de vue, il s'agit simplement de devenir plus fort, meilleur, plus en forme, plus rapide et tout le reste.

«J’espère alors qu’à Wimbledon je serai à 100% et c’est là que la saison commencera pour moi.

«Jusque-là, c'est juste 'voyons comment ça se passe' – je me surprends peut-être moi-même, mais en fait, j'ai déjà fait en pratique ces dernières semaines, j'ai été surpris de voir à quel point ça s'est bien passé, mais comme nous le savons, les matchs sont un animal différent.

«Pour l’instant, c’est comme si je le prenais au jour le jour. (Je suis) heureux d'être de retour sur la tournée et de voir comment les choses se passent mais bien sûr, pour moi, tout commence avec l'herbe. "

Federer n'a pas disputé de match de compétition depuis l'Open d'Australie 2020 – il y a plus d'un an – et se retirera du top cinq pour la première fois en cinq ans lundi, mais le joueur suisse a insisté sur le fait que la retraite n'était pas prévue.

Il a ajouté: «La retraite n'a jamais vraiment été envisagée. Je pense que c’est plus une conversation si le genou continue de me déranger pendant des mois et des mois – alors regardons-le.

«Ce n’est pas le moment d’y penser… disons à l’automne de cette année.

«J'ai juste l'impression que l'histoire n'est pas finie. Ce n’est pas comme s'il y avait une raison particulière pour laquelle je voulais continuer à jouer au tennis autre que j’aimais jouer au tennis, j’aime être sur la route.

«Je suis toujours un travail en cours, mais l’une des autres raisons pour lesquelles je reviens est probablement que je veux retrouver ce niveau en jouant contre les plus grands joueurs et dans les plus grands tournois et, espérons-le, les gagner à nouveau.

«J'espère pouvoir jouer à nouveau devant les foules.»

Laisser un commentaire