Sharjeel minimise les doutes sur sa forme physique à la veille de la tournée en Afrique –

LAHORE: Tout en minimisant tous les doutes sur ses problèmes de forme physique, l'attaquant Sharjeel Khan a déclaré mardi qu'il jouerait son jeu naturel dans les Twenty20 Internationals lors de la prochaine tournée jumelle en Afrique du Sud et au Zimbabwe.

«La condition physique n'est pas un gros problème car j'ai joué toute la saison nationale sans aucun problème de forme physique. Je joue au cricket depuis sept mois, participant à huit matchs de première classe, onze T20, cinq matchs PSL et sept matchs d'une journée de la Coupe du Pakistan. Par la grâce d'Allah, ma forme physique n'a été la cause d'aucun problème dans aucun de ces jeux », a déclaré Sharjeel en répondant aux questions concernant sa forme physique lors d'une conférence médiatique virtuelle tenue pendant le camp d'entraînement national mis en place au stade de Kadhafi. pour la prochaine tournée en Afrique.

«Chaque joueur a ses exigences pour [gagner] sa forme physique; Je suis la feuille de route que la direction [de l'équipe] m'a donnée et j'essaierai d'amener mon niveau de forme physique à ce niveau. "

Le gaucher cherche à jouer son jeu naturel

L'équipe pakistanaise doit se lancer dans la double tournée en Afrique du Sud et au Zimbabwe le 26 mars. Après la série en Afrique du Sud se terminant le 16 avril, le Pakistan partira pour le Zimbabwe où les touristes participeront à deux tests et trois internationaux T20.

Le joueur de 31 ans fait un retour au Pakistan après avoir été puni dans une affaire de trucage de points de la Super League pakistanaise 2017 qui s'est tenue aux Émirats arabes unis. Le batteur gaucher a été banni de toutes les formes de cricket pendant cinq ans avec deux ans et demi de suspension pour violation du code anti-corruption de PCB.

Lorsqu'il a été souligné qu'il avait fait des efforts supplémentaires pour améliorer sa condition physique pendant le camp en cours, Sharjeel, né à Hyderabad, a déclaré qu'il faisait des exercices individuels et que toute la session d'exercices était presque égale à 15 kilomètres de course.

Tout en affirmant que la direction de l'équipe ne lui avait donné aucune instruction spécifique concernant la forme physique, Sharjeel a déclaré qu'il faisait des exercices seul.

Il a cependant insisté sur le fait que les compétences de jeu étaient aussi importantes que la forme physique.

"Bien que la forme physique soit importante pour un joueur, le niveau de compétence de tout joueur individuel compte également beaucoup", a déclaré le premier joueur, qui a joué 15 internationaux de T20 jusqu'à présent après avoir fait ses débuts dans ce format en 2013 contre l'Afghanistan à Sharjah.

«Je veux jouer mon jeu naturel sur la tournée [Afrique].»

À la question de savoir comment il a été accueilli de nouveau au camp d'entraînement national en raison de l'affaire de fixation des spots de 2017, Sharjeel a déclaré qu'il y avait un bon environnement dans le camp.

«Je suis ravi de revenir dans l'équipe nationale [T20]. Je me sens bien avec les coéquipiers, car ils ont tous joué avec moi lors de la saison nationale », a-t-il déclaré.

«J’ai joué sous la capitainerie de Misbah-ul-Haq et Younis Khan et sous l’encadrement de Waqar Younis [tous les entraîneurs actuels de l’équipe nationale]. Donc, rien n'est nouveau pour moi au camp », a ajouté Sharjeel lorsqu'on lui a demandé comment il se sentait en travaillant avec les trois entraîneurs.

Le batteur a déclaré qu'il cherchait également à jouer aux tests et aux ODI.

«J'ai été sélectionné pour les T20, c'est donc ma seule priorité pour le moment. L'idée est de très bien performer dans les T20 et ensuite, étape par étape, de chercher à jouer dans les ODI et les tests, mais le fait est que la concurrence est également très rude dans ces formats.

À propos de son objectif en Afrique du Sud où le Pakistan jouera trois ODI et quatre T20 internationaux, Sharjeel a déclaré qu'il avait toujours fait des objectifs à court terme dans la vie.

«Il reste encore deux semaines dans la série T20 en Afrique du Sud. J'essaierai de comprendre la situation là-bas car c'est ma première tournée dans ce pays et ensuite je fixerai mon objectif là-bas », a-t-il déclaré.

Le batteur a poursuivi: «Oui, les terrains en Afrique du Sud ont un rebond [supplémentaire]. Cependant, je crois qu'il faut jouer chaque balle selon le mérite et je ne suis pas intéressé à tenter inutilement des tirs à tirer et à crochet.

Lorsqu'on lui a demandé quel changement il avait apporté dans sa vie après son retour en équipe nationale après l'interdiction de fixer des points, Sharjeel a déclaré qu'il préférait simplement profiter du cricket, se concentrer sur sa performance et gagner des matchs pour l'équipe.

Publié à Dawn, le 24 mars 2021

Laisser un commentaire