Sports – La franchise Fitness Park S'installe au Fenua

La franchise Fitness Park, leader du fitness en France, s’implante à Tahiti. La nouvelle salle de sport, initiée par Maïlee Faugerat, devrait ouvrir, courant novembre.

| Modifié le 18 sept.20 à 11:35

La salle Fitness Park Tahiti se situera à la place de l’ancien magasin Juliette à Mama’o. Elle s’étalera sur trois étages avec, au rez-de-chaussée un espace dédié aux personnes handicapées.

Maïlee Faugerat se lance dans une nouvelle aventure! Après Nautisport et Intersport regroupé sous le nom de Tahitisport, cette jeune femme sportive, au parcours professionnel déjà bien fourni, prévoit d’ouvrir sa salle de sport sous la franchise Fitness Park, à Mama’o.

Si la crise sanitaire peut en déstabiliser certains, Maïlee Faugerat, elle, est confiante: «Je lance un business dans lequel je crois et qui va permettre d’apporter un bienêtre à une plus grande partie de la population. Donc je ne me pose pas trop de questions ».

Impliquée dans la vie économique et sociale depuis plusieurs années, déjà, elle veut proposer aux locaux une nouvelle manière de faire du sport, avec un concept novateur qui semble plaire puisque plus de deux 200 clubs Fitness Park sont implantés en France et dans les DOM- À M.

«Le concept de notre salle sera différent de ce qui se fait déjà à Tahiti. On n’a pas prévu de coach sportifs. Les clients seront totalement autonomes. C’est notre but principal », explique la jeune femme qui calque son projet sur les autres salles du groupe Fitness Park.

Après s’être familiarisée avec le milieu des salles de sport en Nouvelle-Calédonie, Maïlee est plus motivée que jamais. Elle souhaite vulgariser la pratique du sport en salle, mais ne veut pas «cannibaliser» les entreprises déjà sur le marché. «Je suis restée une semaine en immersion en Calédonie. J’ai appris comment travailler les salles de la franchise Fitness Park, j’ai vu quel est le type de clientèle qui s’y abonne. Et à vrai dire, j'ai été agréablement surpris en voyant que finalement, malgré l'ouverture de quatre salles du groupe en Nouvelle-Calédonie, il n'y en a pas une seule qui a fait fermer une autre salle », se réjouit -elle.

La future salle, qui prend place au niveau de l’ancienne enseigne du magasin Juliette Mama’o, sera ouverte de 5 à 22 heures, sept jours sur sept.

Les adhérents y ont accès quand bon leur semble et c’est là toute la force de ce projet ambitieux. «Nous, on va offrir plus un centaine de machines utilisables à des amplitudes horaires plus intéressantes que ce il y a aujourd’hui… Mais il n’y aura pas d’accompagnement. Les employés qui seront présentés sur le site seront en majorité des commerciaux ou des agents d’accueil », précise la propriétaire.

Les cours proposés seront virtuels et les adhérents y auront accès à n’importe quelle heure. Concernant les tarifs, ils devraient être très attractifs pour permettre l’accès au plus grand nombre.

Maïlee Faugerat, propriétaire du Fitness Park Tahiti: «Le sport fait partie de ma vie»

Maïlee Faugerat
Maïlee Faugerat

Pourquoi avez-vous décidé d’ouvrir cette salle de sport?
J’ai eu la chance de rencontrer une personne qui vient de Nouméa avec qui on avait d’autres projets professionnels pour la Polynésie… Finalement, ils n’ont pas pu se concrétiser. On s’est perdu de vue et puis finalement, il m’a rappelé pour moi dire qu’il avait la franchise Fitness Park pour la Polynésie française et pour la Nouvelle-Calédonie. C’est à partir de là que tout a commencé, j’ai visité ses quatre salles, qui sont superbes et ça m’a aidé à me décider.
Qu’est-ce qui différencie Fitness Park Tahiti des autres salles de sport?
L’avantage d’avoir une franchise, c’est que l’on mérite une centrale d’achat qui nous permet d’avoir du matériel de haute qualité à coût intéressant. Notre but, c’est donc d’ouvrir l’accès aux salles de sport à une plus grande partie de la population. Si on se base sur une fourchette de prix entre 4 800 F et 6 000 F, on est déjà 30% moins cher que les moins chers du marché avec vraiment tout inclus.
On aura tous les services que l’on peut trouver dans une salle de sport, mais on n’aura pas de cours donnés physiquement à des heures fixes. C’est ce qui nous permet de limiter les coûts. Il y aura des cours virtuels. L’avantage, c’est que la personne pourra venir à n’importe quel moment de la journée et choisir parmi une centaine de cours.
N’avez-vous pas peur que votre salle de sélection les autres de se développer?
Le mais n’est vraiment pas de cannibaliser les autres salles. Elles proposent un tout autre service. En Calédonie, Fitness Park n’a pas pris de client ailleurs, mais a surtout permis à d’autres clients d’entrer dans le sport en salle en s’abonnant. Les personnes qui fréquentent les autres salles y vont parce qu'il y a des coachs. Un coach, ça motive et ça propose des programmes personnalisés.
Quelle place a le sport dans votre vie?
Le sport fait partie de ma vie. Je l’ai intégré à mon mode de vie, j’en fais depuis toujours. Que ce soit de la danse tahitienne depuis petite, jusqu’au marathon et au trail. J’ai récemment eu un bébé. Ça m’a un peu empêchée de trop bouger, mais c’est reparti depuis quelques mois. Le fait de pouvoir se défouler, ça fait du bien au corps et à l’esprit et ça permet de pouvoir manger plein de chocolat après.

Laisser un commentaire