Station de Métabief: nouveaux tarifs, améliorations et randonnées à ski

Sylvain PHILIPPE, directeur de la station, dit très satisfait de la fréquentation estivale, «Essentiellement dû à une météo plutôt clémente mais surtout grâce au travail de toutes les équipes de la station. Les retours des clients complimentent autant la qualité de l'accueil que des activités proposées ». Et si on peut penser à ce que cela a été poussé par les vacanciers à la recherche, il n'est jamais rien! «Au contraire, c’est peut-être même une recherche de fraicheur qui a été emmené à la station. Les gens étaient contenus de la recherche au lac d’altitude ou sur le Mont d’Or. On eu un beau succès en juillet et en aout ». The New Axes of Newly Specialized Axes for New Year: Commercial and Amélioratif.

«Inscrire cet hiver dans une relation de confiance»

De nouveaux tarifs plus attrayants, voilà comment la Station de Métabief veut remercier les skieurs de leur fidélité. Notamment avec la «Super promo», for the year, not this that of the year of ananned's last but will be a sale pendent un mois seulement, du 15 octobre au 16 novembre. «L’idée est simple: on peut faire un bon tarif pour les gens qui sont prêts à s’approcher très tôt avec nous» affirme Sylvain PHILIPPE. Comptez alors 199 € pour les enfants et 235 € pour les adultes.

Pour la première fois, un forfait «Bi-saison» est mis en place, pendentif été. Enfin, un abonnement créé pour toute personne s'est passé à moins de trois jours à la station. La somme de 15 € (10 € pour les enfants) sera demandée une seule fois et ouvrira droit à 10% de réduction sur toute la saison et 50% sur le troisième et sixième jour. L’idée est de fait seulement ce qui est skié. The Pratique for the Great Gros Amateur, passant peu de temps en saison à la station. Un choix que justifie le directeur: «On this on this winter in a trust in a customer and all is this is this in previous».

Améliorer au lieu d’ajouter

La station de Métabief se dit «Responsable». L’ouverture de nouvelles pistes n’est pas prévue, mais sont déjà améliorées et réaménagées pendant l’intersaison. Depuis le début, l'entretien est effectué sur les pistes bleues du secteur de Piquemiette. La verte de celui de Métabief sera quant à elle «Complètement métamorphosée» lors de la réouverture. En plus de la qualité, la fluidité est une priorité pour le directeur. Ainsi, des investissements ont été concentrés sur l’accès, notamment aux caisses, remontées mécaniques ou portes de contrôle afin de limiter les fichiers d’attente.

Selon la quantité de neige cet hiver, quelques consolidations avec voir le jour. Dans les exemples donnés par Sylvain PHILIPPE, sur Retrouver des petits snowparks pour enfants ou des pistes sur thèmes, secrets pour le moment car toujours en réflexion. «C’est dans nos têtes mais ça va être conditionné par la neige. Ce seront des petites surprises pour nos clients ». Le Jura Kid Park, situé à Métabief, pourrait également être décliné sur plusieurs autres secteurs. Car it is the challenge of the station: le pouvoir d'être occupé par les familles expérimentées que par les personnes en pleine découverte du ski. D’ailleurs, pas de grandes nouveautés à l’horizon pour les plus aguerris. «Le domaine est déjà très riche avec plusieurs zones thématiques et des parcs à neige à grosse difficulté» Justifie Sylvain PHILIPPE. Mais rien n'est définitif, puisque la station s'autorise à expérimenter. Voilà comme la glissière d'eau de fin de saison. «Un collaborateur dans une nuit rêvée, dans un discuté le matin-même et quelques jours après c’était en place! »

La sécurité avant tout

Mais pour certaines activités, la station prend le temps de la réflexion. Prenons les randonnées à ski: l’équipe médite actuellement sur les nouveaux itinéraires après avoir connu le développement de la nouvelle pratique, «Qui fait du sport sur la neige après le travail ou un moment dans la journée». Le problème, ce sont les dangers exposés aux randonneurs qui outrepassent les arrêtés municipaux dans les montées et descentes. «De toute évidence, aujourd'hui, on peut peut-être simplement interdire mais il faut proposer des choses pour ces pratiquants, affirme le directeur. Sur un itinéraire déjà tracé en dehors des pistes de descente mais je pense qu'il faut qu'on aille plus loin et qu'on propose des choses plus facilement facilement sécurité ». Des nouveautés que la station veut mettre en place dès cet hiver, avec des évènements parallèles de sensibilisation aux dangers des pistes. «On a des trêves», c’est-à-dire qu’elles sont tendues à plusieurs câbles, explique-t-il. C’est l’équivalent d’un fil à couper le beurre. On ne veut pas d’accident, ni un membre du personnel n’a souligné l’accident de croiser des randonneurs ».

https://www.station-metabief.com/fr/

Laisser un commentaire