Tests de fitness: les frais passent à Rs 600

Avant un automobiliste payait Rs 400 pour le fitness. Avec le subside de Rs 200 du gouvernement, Rs 80 rev aux centres de fitness et Rs 120 représentant la taxe payable à la MRA et à la Levy.

Dès mercredi 1er juillet, le coût pour le contrôle technique des véhicules (fitness) dans les centres de vérifications privées passera à Rs 600. Contre Rs 400 actuellement.

Les trois centres de fitness notamment Station d'examen des véhicules de l'Est (EVES) à Laventure, SGS à Forest-Side et Autocheck à Plaine-Lauzun étaient subventionnés par l’État. Après une annonce dans le budget 2020/2021, les subventions ont été enlevées. D’ailleurs, c’est ce que note le Conseil des ministres concernant les amendements répartis aux Règlement sur la circulation routière (examen des véhicules à moteur et des remorques) 2016.

«Avant un automobiliste payait Rs 400 pour le fitness. Avec le subside de Rs 200 du gouvernement, Rs 80 revenant aux centres de fitness et Rs 120 représentant la taxe payable à la MRA et à la Levy », explique-t-on du côté de l’EVES. Selon le préposé, cet argent ne rentrera pas dans les caisses des centres de fitness.

«Il n'y a aucune augmentation de notre part. Le public devra payer pour le subside qui a été enlevé. Nous, on continue à payer la taxe et la Levy. »

Le nouveau tarif pour les poids lourds et les motos passent à Rs 750 et 300, respectivement.

Dans le camp des automobilistes, cette hausse fait déjà grincer des dents. Un propriétaire d'une voiture de plus de 20 ans se plaint car il doit effectuer un contrôle technique chaque six mois, alors que les voitures neuves doivent passer le test après 7 ans. Ensuite, leur certificat de fitness est valable pour un an ou deux selon les conditions du véhicule.


Laisser un commentaire