Tests PCR, horeca, passeport vaccinal …: les sujets qui seront abordés




© DR
Tests PCR, horeca, passeport vaccinal …: les sujets qui seront abordés lors du Comité de concertation ce vendredi

Le prochain Comité de concertation (Codeco), prévu le vendredi 4 juin, devra apporter de la clarté sur les modalités de mise en œuvre du futur certificat sanitaire européen en Belgique, a indiqué dimanche la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V) .

«On est encore en train d’élaborer tous les détails pratiques», a-t-elle signalé sur le plateau de l’émission «C’est pas tous les jours dimanche» sur RTL-TVi, dont elle était l’une des invités.

Ce certificat sanitaire européen – papier ou numérique -, devrait être effectif au 1er juillet sous le nom de «certificat numérique européen Covid». Issu d'une négociation entre le Parlement européen et le Conseil (les États membres de l'UE), épaulés par la Commission européenne, ce document doit aider les voyageurs à franchir plus les frontières européennes en période de coronavirus, en vue de la saison estivale.

Pourront le détenir les personnes vaccinées contre le covid-19, celles disposant d'un test PCR négatif daté de moins de 72 heures ou d'un test antigénique négatif réalisé moins de 24 heures auparavant, ainsi que les personnes qui possèdent d'anticorps parce Ils ont été contaminés jusqu'à six mois auparavant.

Mme Verlinden a expliqué que la mise en œuvre devra être «très pratique et facile à utiliser», même pour les personnes ne disposant pas d'un smartphone. «On travaille aujourd’hui avec le commissariat corona (mis en place par le gouvernement fédéral) pour élaborer» les aspects pratiques », a-t-elle déclaré.

Interrogée sur une éventuelle différenciation dans l'application des mesures entre les personnes vaccinées et celles qui ne le sont pas – notamment en termes de contacts sociaux -, la ministre a souligné une décision avait été prise, ni au niveau du Codeco ni au sein du gouvernement fédéral.

Horeca

Mme Verlinden s’est aussi montrée très prudente sur l’élargissement possible des horaires d’ouverture – à 23h30 en extérieur, au lieu de 22h00 actuellement – du secteur Horeca, qu’un précédent Codeco a fixé au 9 juin.

«On va évaluer les mesures, mais c’est clair que la situation en extérieur (en terrasse, ndlr) ce n’est pas la même chose qu’en intérieur. On va voir si l’on peut réévaluer cela et prendre une autre décision », a-t-elle dit en soulignant qu’il existait une différence entre les situations à l’intérieur et à l’extérieur des établissements du secteur.

Le ministre-président flamand, Jan Jambon (N-VA), a déjà fait savoir qu'il plaiderait lors du Codeco du 4 juin pour que l'heure de fermeture dans les établissements horeca soit identique à l'intérieur et à l'extérieur – une option aussi défendue par le parti DéFi, également dans l'opposition au niveau fédéral.

Tests PCR gratuits?

Le test sera-t-il payant pour partir en vacances? Actuellement, il faut compter 47 euros pour un test PCR en Belgique. La Commission européenne a prévu 100 millions pour offrir des tests aux citoyens européens, mais l’enveloppe ne sera pas suffisante, a expliqué la ministre. «C’est un coût assez important pour les finances belges si on doit payer les tests de toutes les personnes qui vont voyager. Mais on ne veut pas faire de distinction entre ceux qui ont eu l’opportunité de se faire vacciner et les autres ». Les Belges peuvent donc espérer la gratuité des tests PCR avant de faire leur valise, à certaines conditions et sous réserve des décisions que le Codeco prendra vendredi prochain.

Les assouplissements annoncés

La date du 9 juin est pivot avait-on annoncé lors du dernier Comité de concertation annoncant le planning des assouplissements. Moyennant 80% de vaccination dans le public en «comorbidité», et un seuil maximal de 500 hospitalisations en soins intensifs, on rouvrira à peu près tous azimuts, avec protocoles.

A commencer par l’horeca, en intérieur, avec maximum 4 personnes par table, sauf membres d’un même foyer, et à une distance de 1,5 mètre entre les tablées, tout cela entre 8 heures et 22 heures. Quant aux terrasses, elles resteront ouvertes jusqu’à 23h 30.

Pour l’événementiel: on rouvrira les salles (spectacles), avec 200 personnes maximum, et un taux d’occupation maximal de 75% eu égard à la capacité totale du lieu. Les règles: tous assis, avec masque, et distance physique. A l’extérieur: 400 personnes maximum, avec masque et distance physique. Les cinémas sont concernés, avec les systèmes de ventilation.

Réouverture des activités pour la jeunesse et les camps de jeunes, avec maximum 50 personnes (à l’intérieur et à l’extérieur), sans possibilité de nuitée. Même a choisi pour les clubs, la vie associative, les activités organisées en règle générale.

Cultes, mariages et enterrements seront autorisés avec 100 personnes à l’intérieur durant l’office, et 200 personnes maximum à l’extérieur. Les réceptions (mariage, enterrements) seront permises avec 50 personnes maximum.

On n'oublie pas les foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels, braderies. Ni les saunas publics, jacuzzis, cabines de vapeur, hammams. Ni les parcs naturels, jardins animaliers, parcs d'attractions, plaines de jeu intérieures, activités récréatives à l'intérieur, piscines tropicales, casinos, bureaux de paris, salles de machines à sous, bancs solaires, bowling et fitness… Tout cela avec , à l'intérieur, la prédisposition de systèmes de ventilation.

Le 9 juin, les activités de porte-à-porte seront à nouveau autorisées. Entraînements et compétitions sportifs non professionnels: maximum 50 personnes à l’intérieur et 100 à l’extérieur. Exception: les sports de contact tels que les sports de combat. Salle de fêtes et de réception à l’intérieur: sur autorisera 50 personnes …

Laisser un commentaire