Une femme transgenre a utilisé le vestiaire féminin dans un N.H. Planet

Une injonction a été prononcée contre un homme qui avait menacé de tuer une femme transgenre après avoir utilisé le vestiaire des femmes dans un gymnase du Nashua Planet Fitness plus tôt cette année, a annoncé lundi le bureau du procureur général du New Hampshire.

La Cour supérieure du comté de Hillsborough – District sud a jugé que Marc Bernier avait violé la loi sur les droits civils de l'État lorsqu'il avait proféré ces menaces «parce qu'il était convaincu qu'elle n'aurait pas dû utiliser le vestiaire des femmes à cause de son sexe et de la perception de M. Bernier: son genre », a déclaré le bureau du procureur général Gordon MacDonald dans un déclaration.

Bernier a menacé à plusieurs reprises l’autre client du gymnase, le 17 mars, après avoir appris qu’elle était transgenre et s’être servi du vestiaire pour changer de vêtements, ont indiqué des responsables.

"Le tribunal a interdit à M. Bernier de contacter la victime, de venir sciemment à moins de 250 pieds de la victime et d'entrer dans le Planet Fitness situé au 18 Northwest Boulevard à Nashua", indique le communiqué. "L'injonction durera un an."

Bernier doit également payer une amende civile de 3 000 $, la suspension de l’injonction étant suspendue pour un an, à l’exception de 500 $, à condition de respecter les conditions de l’injonction, selon le bureau de MacDonald’s.

Laisser un commentaire