Val-de-Marne: hamacs, arbres «parasols» et aires de fitness dans les





© LP / Marine Legrand
Ivry-sur-Seine, le 8 mars. Des hamacs ont été installés dans les parcs: trois aux Cormailles à Ivry (photo), trois à Chennevières et trois à Villeneuve-le-Roi.

Ils ont proposé, ils ont voté, maintenant ils peuvent en profiter! Dans saisir les espaces verts du Val-de-Marne, les habitants voient se concrétiser les projets qu’ils ont élus dans le cadre du premier budget citoyen organisé par le conseil départemental. Et certains sont plutôt originaux.

Le public avait déposé 487 propositions au total. Seule contrainte: elles concernent l'écologie et le vivre ensemble dans les parcs. Une enveloppe de 2,5 millions d'euros avait été provisionnée. 122 idées faites retenues après un tri et un travail mené par le département et les 18-25 ans du Labo citoyen.

Elles ont été soumises au vote des habitants, travailleurs et étudiants val-de-marnais l'été dernier. Résultat: 51 projets ayant récolté le plus de voix choisis. Ils commencent à voir le jour les uns après les autres. «L'aboutissement d'un travail de longue haleine», apprécie Bruno Hélin (PS), vice-président du département chargé de l'environnement et des espaces verts.

«Quoi de mieux qu'un hamac pour se relaxant? »

«Cinq sont d'ores et déjà livrés», annonce Maxence Mentasti, chargé de mission budget citoyen à la direction des espaces verts et du paysage au sein de l'instance val-de-marnaise.

Ainsi, neuf hamacs ont été installés dans des parcs récemment: trois aux Cormailles à Ivry-sur-Seine, trois à la Plaine des Bordes à Chennevières-sur-Marne et trois à l'espace naturel de la Pierre-Fitte à Villeneuve-le -Roi. «Ils sont très confortables, confie cette habituée des Cormailles qui apprécie l'emplacement à l'ombre d'un pin. Les enfants s'y amusent aussi, en s'y installant à plusieurs. »« Les parcs sont des lieux de détente. Les bancs, c'est bien mais quoi de mieux qu'un hamac pour se relaxer? », Ajoute Bruno Hélin.



Ivry, le 8 mars. Aux Cormailles, quatre appareils permettent de pédaler pour recharger la batterie de son téléphone portable. LP / Marine Legrand


© Fournis par Le Parisien
Ivry, le 8 mars. Aux Cormailles, quatre appareils permettent de pédaler pour recharger la batterie de son téléphone portable. LP / Marine Legrand

Un peu plus loin, un adolescent pédale, pédale… Mais sans vélo. Assis sur une sorte de banc, il actionne un pédalier au sol. «Sur y branche son téléphone portable ou appareil électronique via les ports USB. Cela permet de recharger la batterie en pédalant, explique Maxence Mentasti. Et une application permet de comparer ses performances avec d'autres utilisateurs. »Quatre moteurs de ce type ont été installés aux Cormailles.

Toujours côté technologie, le wi-fi gratuit devrait être proposé au parc des Lilas à Vitry, à la Plage Bleue de Valenton et à la Roseraie de L'Haÿ-les-Roses. Les points d'accès seraient situés près des bâtiments d'accueil.

Davantage d'ombre

Autre nouveauté très présente: des arbres faisant office de parasols naturels ont été mis en terre pour créer de l'ombre à La Plage Bleue, la Saussaie-Pidoux à Villeneuve-Saint-Georges, le Petit-le-Roy à Chevilly-Larue et au parc du Plateau à Champigny-sur-Marne. «À La Plage Bleue, par exemple, les promeneurs nous ont expliqué manquer vraiment d'ombre, justifie Bruno Hélin. Ce n'était pas que du ressenti mais une réalité. »Le département y a aussi ajouté des bancs, très demandés par le public.



Champigny-sur-Marne, décembre 2020. Au parc du Plateau, plantation d’un arbre pour apporter l’ombre lorsqu’il se sera développé. DR


© Fournis par Le Parisien
Champigny-sur-Marne, décembre 2020. Au parc du Plateau, plantation d’un arbre pour apporter l’ombre lorsqu’il se sera développé. DR

À la Roseraie de L'Haÿ, cassis, mûres, framboises et autres fruits rouges pousseront bientôt car de petits arbres fruitiers ont été plantés près de l'accueil.

Des aires de fitness en plein air (street workout) sont en train d'être déployées. Celle du parc du Plateau «fonctionne très bien», constate Maxence Mentasti.

LIRE AUSSI> À L’Haÿ, des roses par des milliers de protégées depuis plus d’un siècle

Des nichoirs à oiseaux, comme celui installé à La Roseraie en décembre, sont prévus en mars-avril à la Plaine des Bordes et à la Pierre-Fitte. Des hôtels à insectes verront également le jour à Vitry, Ivry et Valenton. Un jardin partagé est en projet au parc du Morbras à Sucy-en-Brie. De nouvelles aires de jeux pour enfants seront constituées au parc du Rancy à Bonneuil. Enfin, une ferme urbaine est envisagée mais «ce projet-là prend un peu plus de temps», prévient le département.

Laisser un commentaire