Vitres brisées, toilettes incendiées, locaux dégradés: une mairie porte

Les vitres des vestiaires de pied à La Chevallerais (Loire-Atlantique) ont été brisées. (© Mairie de La Chevallerais)

Les dégradations et incivilités se multiplient depuis quelques semaines aux abords du terrain des sports de La Chevallerais (Loire-Atlantique).

La Chevallerais: de nombreuses incivilités après le couvre-feu

Exaspérée, la mairie a fait part de son indignation et de sa colère sur ses réseaux sociaux.

Après les toilettes sèches vandalisées, où les auteurs mal intentionnés ont cherché de mettre le feu, c’est au tour des vitres des vestiaires de pied de voler en éclats. Des grilles d’aération ont disparu et la poubelle récemment installée pour permettre de profiter d’un espace commun plus propre a été défoncée à coups de pieds.

Par ailleurs, des jeunes montent régulièrement sur le toit du local de la pétanque, prenant le risque d'une chute qui pourrait s'avérer dangereuse. Qui plus est, une partie de ces dégâts ont été perpétrés après 18 heures, heure du confinement sanitaire.

Le toit du local de pétanque est aussi abîmé.
Le toit du local de pétanque est aussi abîmé. (© Mairie de La Chevallerais)

La mairie en colère

L’agacement de la municipalité est donc palpable.

Est-ce que tous les jeunes chevalleraisiens souhaitent «se poser» sous l'abri du bar extérieur au milieu des détritus, papiers, canettes, mégots et autres masques d'usagers? Nous ne le pensons pas! Il est regrettable qu'une majorité pâtisse de la bêtise et du manque de respect d'une minorité. La plupart des enfants et adolescents rencontrés aux terrains de pied sont plus ou moins conscients du coût que représente la remise en état et les réparations des dégradations faites.

Mairie de La Chevallerais

Pour réparer, les coûts sont importants

Et à force, les coûts de réparation sont importants.

C'est autant de budget en moins pour mener à bien les projets d'équipements supplémentaires pour les jeunes, tels que les aménagements à plus ou moins long terme d'un skate-park, d'un terrain de bosses, d'une aire de fitness / cross-training et des jeux d'enfants.

Mairie de La Chevallerais

La mairie précise également que l’objectif du message posté sur les réseaux sociaux n’est pas un mais «moralisateur», mais il doit plutôt être «une base de discussion». Nous habitons une petite commune où il fait bon vivre. Il nous revient, à toutes et à tous, de préserver cette qualité de vie à laquelle nous sommes attachés. »

Certains auteurs ont été identifiés

Les dégradations ont été signalées à la gendarmerie de Blain (Loire-Atlantique), où une plainte sera déposée. Certains auteurs des saccages ont été identifiés: leurs familles vont recevoir un courrier pour un rappel à l’ordre et les alerter sur certains comportements à risques avant qu’un drame ne survienne.

Laisser un commentaire